Albert Descamps (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Descamps
Image illustrative de l’article Albert Descamps (évêque)
Descamps et Hendrik Casimir en 1966
Biographie
Naissance
Escanaffles
Décès
Wavre

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Albert Descamps (Escanaffles, - Wavre, ) était un prêtre catholique, professeur d'université, évêque titulaire de Tunis, évêque auxiliaire de Tournai et dernier recteur magnifique de l'Université catholique de Louvain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descamps parcourut les humanités modernes au Collège Saint-Léon à Bruges. Il entra au séminaire de Tournai et fut ordonné prêtre le .

Après avoir obtenu son doctorat en théologie, il devint professeur d'exégèse à l'Université catholique de Louvain.

Il fut, le consacré évêque titulaire de Tunis et nommé évêque auxiliaire de Tournai. De cette fonction il démissionna en 1964.

Recteur magnifique[modifier | modifier le code]

Albert Descamps, parfait bilingue, fut de 1962 à 1968 le dernier recteur magnifique de l'Université catholique de Louvain. Il dirigea l'université au cours des années difficiles qui menèrent à la scission en deux universités autonomes: l'université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve et la Katholieke universiteit Leuven à Louvain. Ses successeurs furent Mgr Édouard Massaux pour l'UCL et le professeur Pieter De Somer pour la KUL.

Après la scission il reprit ses cours d'exégèse à l'université de Louvain-la-Neuve.

En 1963 il devint président de Pax Christi et en 1965 il fut nommé évêque auxiliaire de l'Ordinariat pour les étudiants étrangers en Belgique.

En 1967 il devint membre de la Commission biblique pontificale, dont il fut secrétaire de 1973 jusqu'à sa mort.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Justes et la Justice dans les Évangiles et le Christianisme primitif, hormis la doctrine proprement Paulinienne (thèse pour l'obtention du grade de magistre en théologie), Louvain / Gembloux, 1950.
  • Sin in the Bible, (avec Albert Gelin), Desclée, 1964
  • Genèse et structure d'un texte du Nouveau Testament. Étude interdisciplinaire du chapitre 11 de l'évangile de Jean (avec d'autres auteurs), Ed. du Cerf, 1981
  • Jésus et l'Église. Études d'exégèse et de théologie

Honneurs[modifier | modifier le code]

Le bâtiment de la Faculté de théologie de l'Université catholique de Louvain, située sur la Grand Place de Louvain-la-Neuve porte le nom d'Albert Descamps. Une rue de son village natal où il est inhumé porte également son nom.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur Albert Descamps[modifier | modifier le code]

  • C. FOCANT, Le professeur Albert Descamps, dans: Revue Théologique de Louvain, Leuven, 1981, vol. 12, no 1, blz. 59-63
  • J. GIBLET, Mgr Albert Descamps, exégète et théologien de Louvain, dans: Revue Théologique de Louvain, Leuven, 1981, vol. 12, no 1, blz. 40-58
  • R. GUELLUY, Albert Descamps tel que je l'ai connu, dans: Revue théologique de Louvain, Leuven, 1980, vol. 11, no 4, blz. 407-415.

Concernant l'Université[modifier | modifier le code]

  • Pierre LACONTE, La recherche de la qualité environnementale et urbaine. Le cas de Louvain-la-Neuve, 2009
  • Christian LAPORTE, L'affaire de Louvain, Bruxelles, De Boeck & Larcier, 1999.
  • Gabriel RINGLET (sous la direction de), Une aventure universitaire, Bruxelles, Racine, 2000
  • Jo TOLLEBEEK & Liesbet NYS (red.), De stad op de berg: een geschiedenis van de Leuvense Universiteit sinds 1968, Leuven, Universitaire Pers, 2005
  • Michel WOITRIN, Louvain-la-Neuve-Louvain-en-Woluwe: Le Grand Dessein, Bruxelles, Duculot, 1987.

Liens externes[modifier | modifier le code]