Albert Bouvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouvet.
Albert Bouvet
Albert Bouvet 1959.jpg

Albert Bouvet aux Championnats du monde de cyclisme sur piste de 1959.

Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Principales victoires

5 championnats
Maillot tricolore Champion de France de poursuite 1958, 1959, 1960, 1962 et 1963
1 grande classique
Paris-Tours 1956
Autres courses
Boucles de la Seine 1955

Manche-Océan 1954

Albert Bouvet est un coureur cycliste français, pistard et routier, né le à Mellé en Ille-et-Vilaine (Bretagne) et mort le (à 87 ans) dans l'Essonne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Bouvet (à gauche), Roger Rivière (au centre) et Jean Brankart aux Championnats du monde de cyclisme sur piste 1959. Il termine second derrière Roger Rivière en poursuite individuelle.

Un de ses titres de gloire est une victoire dans Paris-Tours en 1956. Il est resté quarante-deux ans le dernier Français vainqueur de l'épreuve. Albert Bouvet fut un pistard et poursuiteur d'exception. Il termine second en poursuite individuelle, lors des championnats du monde de cyclisme sur piste 1957, derrière Roger Rivière et une nouvelle fois second, lors des championnats du monde de cyclisme sur piste 1959 , encore derrière Roger Rivière.

Il fut également cinq fois Champion de France de poursuite professionnelle presque consécutivement, en 1958 devant Roger Rivière, 1959, 1960, 1962, et 1963.

Son nom est également associé à Paris-Roubaix, puisqu'il travaillait à l'organisation de cette course, pour laquelle il s'occupait de découvrir de nouveaux secteurs pavés.

Le Trophée Albert-Bouvet est une course entre Saint-Grégoire et Saint-Georges-de-Reintembault en Ille-et-Vilaine.

Son fils, Philippe Bouvet, est journaliste cycliste au journal L'Équipe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Albert Bouvet lors du Paris-Tours 1997.
  • 1954 : 63e
  • 1955 : abandon à la 3e étape
  • 1957 : 50e
  • 1959 : hors délais à la 13e étape
  • 1961 : abandon à la 12e étape
  • 1962 : abandon à la 12e étape

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rédaction, « Albert Bouvet est mort », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :