Albert Barnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barnes.
Albert Barnes
Albert C. Barnes.jpg

Albert C. Barnes en 1940

Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Albert Barnes (Albert Coombs Barnes), né le 2 janvier 1872 à Philadelphie et mort le 24 juillet 1951 à Phoenixville en Pennsylvanie dans un accident de voiture, est un médecin, chimiste, inventeur et riche collectionneur d'art américain. Considérablement enrichi par la mise au point d'un antiseptique, l'Argyrol, il a consacré sa fortune à l'édification d'une immense collection d'art, principalement constituée d'œuvres de peintres français ou installés en France, depuis les impressionnistes jusqu'aux artistes de l'entre-deux-guerres, collection qu'il a léguée à la fondation qu'il avait créée et qui porte son nom (Fondation Barnes).

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Boublil, L'Étrange docteur Barnes : portrait d'un collectionneur américain, Paris, Albin Michel, 1993, 350 p. (ISBN 2-226-06509-1)
  • Great French Paintings from the Barnes Foundation : Impressionist, Post-impressionist and Early Modern [catalogue de l'exposition de la National Gallery of Art, Washington, 1993], New York, A. A. Knopf ; Lincoln, Lincoln University Press, 1993, XVII-318 p., ill. en noir et en coul. (ISBN 0-679-40963-7)
  • De Cézanne à Matisse : chefs-d'œuvre de la Fondation Barnes [catalogue de l'exposition du Musée d'Orsay, 1993-1994], Paris, Gallimard/Réunion des musées nationaux, 1993, XVII-317 p., ill. en noir et en coul. (ISBN 2-07-015009-7) (Gallimard) (ISBN 2-7118-2908-1) (RMN)
  • Olivier Céna, « Les toiles mystérieuses de l'extravagant docteur Barnes », Télérama, no 2279, 15 septembre 1993, p. 10-14.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]