Albert Ayat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Ayat
Albert Ayat
Albert Ayat
Carrière sportive
Sport pratiqué Escrime
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Lieu de naissance Paris
Décès (à 60 ans)
Palmarès
Jeux olympiques 2 0 0
Albert Ayat, double champion olympique à l'épée en 1900.

Albert Jean Louis Ayat, né le à Paris et mort le à Courbevoie, est un escrimeur français de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Il est le frère de Félix Albert Louis Ayat et le cousin de Gilbert Bougnol.

Carrière[modifier | modifier le code]

Albert Ayat est champion olympique lors des Jeux olympiques de 1900 à Paris en épée et en épée amateur. A l'occasion de l'Exposition Universelle de 1900, a lieu un tournoi international qui peut être considéré comme un championnat du monde : Albert remporte le concours et peut être considéré comme porteur de ce titre.

En 1913, il est nommé pour 3 ans Secrétaire Général de l'Académie d'Epée de Paris.

Bien qu'âgé de près de 40 ans, en 1914, il est mobilisé. Blessé, il revient à l'arrière et est nommé instructeur dans un régiment russo-polonais.

En 1916, il est nommé au grade de Chevalier de l'Ordre de Saint-Stanislas (créé par Stanilas Poniatowski).

Directeur de salle d'armes. il forme des lames émérites, dont les médaillés olympiques Christian d'Oriola, Armand Moyal, et Andrée Boisson.

Le , Il est nommé par arrêté ministériel, membre de la Commission appelée à donner son avis sur les questions concernant l'enseignement de l'escrime tant dans l'armée, que dans les sociétés de préparation au service militaire instituée par arrêté du .

Le , il est nommé au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Il meurt le à Courbevoie ; il est inhumé au cimetière de Saint-Myon (Puy-de-Dôme).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :