Albert Ammons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un musicien américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Albert Ammons
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique

Albert Ammons est un pianiste américain de boogie-woogie, né à Chicago (Illinois), le , mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord chauffeur de taxi, il commence à jouer dans des clubs. Pianiste de différents orchestres dans les années 1930, il forme son propre groupe, les « Rhythm Kings » et enregistre à partir de 1936 (groupe et solo, duo et trio de piano).

Après le célèbre concert « From spirituals to swing » au Carnegie Hall (avec Meade Lux Lewis et Pete Johnson), il s'installe à New York et accomplit de nombreuses tournées, essentiellement avec Pete Johnson.

En dépit de l'amputation accidentelle d'un de ses doigts et des accès de paralysie, il ne cesse de jouer jusqu'à son décès.

Son style[modifier | modifier le code]

C'est un excellent pianiste de boogie-woogie et, parfois, de style stride. Il utilise l'intégralité de son clavier avec un sens du swing puissant et joyeux. Il a enregistré sous son nom, mais aussi avec ses collègues pianistes Meade Lux Lewis et Pete Johnson.