Na Alamanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alamanda)
Aller à : navigation, rechercher

Alamande (Alamanda en occitan) est une trobairitz (autrement dit un troubadour de sexe féminin) de la fin du XIIe siècle et du début du XIIIe siècle

Son œuvre ne nous est connue que par un tenso (forme de débat poétique) avec Girault de Borneil[1]. Elle est également mentionnée par trois autres troubadours ou trobairitz, ce qui semble démontrer qu'elle possédait une place importante dans la société littéraire de l'époque.

La forme de son tenso avec Giraut de Borneil imite la forme d'un canso de la Comtessa de Dia.

Pour certains elle ne ferait qu'une seule et même personne avec Alamande de Castelnau, née en 1160 dans cette même ville, puis qui après avoir fréquenté la cour de Toulouse serait morte abbesse de Saint-Étienne de Toulouse en 1223

Tenso[modifier | modifier le code]

S'ie.us qier conseill, bella amia Alamanda. (Je viens quérir conseil, belle amie Alamanda)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bruckner, Matilda Tomaryn; Shepard, Laurie; and White, Sarah. Songs of the Women Troubadours. New York: Garland Publishing, 1995. (ISBN 0-8153-0817-5)
  • Salvan, M. L. Abbé. Histoire Générale de l'église de Toulouse: Depuis les temps les plus recalés jusqu'à nos jours (Delbot, Toulouse, 1859) Lire en ligne
  • Gérard Zuchetto et Jörn Gruber, Le Livre d'or des troubadours, Les Éditions de Paris, Paris, 1998

Articles connexes[modifier | modifier le code]