Alalia (Aléria)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alalia est le nom étrusque donné par le passé à la ville actuelle d'Aléria (Aleria en Corse), commune française située dans le département de la Haute-Corse et la région Corse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Thassalocratie étrusque.

Alalia est fondée en tant que colonie par les Phocéens en 565 av J.-C[1], encore que l'archéologie n'ait aucunement permis d'en rendre compte à ce jour.

Les Étrusques s'installent dans l'opulente Alalia[2]. Dans les années 1960-1970, 179 tombes de culture étrusque ont été dégagés, datées entre 500 et 259 av. J.-C. L'influence de cette civilisation fait d'Aléria la capitale de l'île, statut qu'elle conserve jusqu'à la fin de l’Antiquité[3]. Le comptoir d’Alalia se métisse : des populations étrusques et carthaginoises y cohabitent avec les Grecs

Plus tard, les Carthaginois s’allient à eux lors d'un conflit naval en 535 av. n.è., qui porte le nom de "bataille d'Alalia". Les Phocéens perdent soixante de leurs navires et sont obligés de fuir en masse vers Massilia ou l’Italie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Vestiges[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Jehasse et Laurence Jehasse, Aléria : Nouvelles données de la nécropole., vol. 34, t. Tome I : Texte ; Tome II : Planches, Lyon, Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, , 638 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :