Alain Turpault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turpault.
Alain Turpault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Influencée par
Distinctions
Site web

Alain Turpault, né le à Périgueux[1], est un photographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné de photographie depuis sa jeunesse, Alain Turpault cite Henri Cartier-Bresson, William Klein et Jeanloup Sieff dans ses premières influences, ensuite par les photographes britanniques Lewis Carroll, Julia Margaret Cameron et Clarence John Laughlin (en)[2]. Originaire du Sud-Ouest de la France, il s'installe en 1980 à Paris où il collabore notamment sept années avec la revue Beaux Arts magazine[2],[3].

Dans les années 1990, Alain Turpault a notamment exposé pour le fonds national d'art contemporain (FNAC) et pour la fondation Cartier pour l'art contemporain, ou encore au Palais de Tokyo avec le Centre national de la photographie (CNP)[4],[5]. Durant cette période, il effectue également de nombreux voyages en Afrique, et il sort le livre Le repos des masques en 1995, avec l'écrivain tchadien Koulsy Lamko[2],[3]. En 2000, il reçoit le prix monographie des éditions Filigranes[6]. Orienté vers la photographie en noir et blanc[7], il expose notamment à Cahors en 2005, aux côtés du photographe polonais Bogdan Konopka et de l'artiste lituanienne Esther Shalev-Gerz, dans une collection intitulée Un souffle autour de rien[8].

En 2006, il obtient le prix Roger-Pic pour son sujet Des orages isolés éclatent sur tout le relief. Une série de portraits en noir et blanc, d'hommes et des femmes souffrants de démence, de troubles psychiatriques ou atteints de la maladie d'Alzheimer. Ce travail a été réalisé dans un studio spécialement aménagé à l'hôpital de Lectoure, avec des personnes en fin de vie[2].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armelle Canitrot, « Photographie - Alain Turpault » sur La Croix, 2 janvier 2004
  2. a b c et d Alain Turpault, lauréat du prix Roger Pic sur photographie.com, 10 novembre 2006
  3. a b et c Prix de Photographie de l'Académie des Beaux-Arts 2009 sur le site de l'Académie des beaux-arts, page 11, consulté le 9 janvier 2012
  4. Alain Turpault : Le repos des masques sur photographie.com, consulté le 9 janvier 2013
  5. Biographie d'Alain Turpault sur galerie-ba.com, consulté le 9 janvier 2013
  6. Prix Filigranes 2000 sur photographie.com, consulté le 9 janvier 2012
  7. Magazine Réponses Photo, hors série n°10 Pourquoi le noir & blanc ?, juin 2010
  8. "Un souffle autour de rien" sur photosapiens.com, consulté le 9 janvier 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]