Alain Refalo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Refalo
AlainRefalo2.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Alain Refalo est professeur des écoles à Colomiers dans la Haute-Garonne (France). Il est un militant actif de la non-violence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Refalo est surtout connu pour avoir participé au lancement du mouvement des enseignants-désobéisseurs de l'école primaire, avec la publication de sa lettre "En conscience, je refuse d'obéir", adressée à son inspecteur le 6 novembre 2008. Un mouvement de résistance pédagogique, inédit dans son ampleur, (3 000 enseignants-désobéisseurs) s'était alors développé contre les réformes du gouvernement initiées par le ministre de l'Éducation Nationale, Xavier Darcos.

En 2009, l'inspection académique dont il dépend le sanctionne de 28 jours de retraits de salaire, d'un refus de promotion, ainsi que d'un abaissement d'échelon (sanction disciplinaire). Ayant effectué un recours auprès du CSFPE (Conseil Supérieur de la Fonction Publique de l'État), celui-ci jugera la sanction disciplinaire « disproportionnée » et recommandera à l'inspection académique de la Haute-Garonne de la transformer en blâme. L'inspecteur d'académie ne suivra pas cette recommandation.

Il publie en 2010 le livre En conscience, je refuse d'obéir. Résistance pédagogique pour l'avenir de l'école, Ed. des Ilots de résistance et en 2011 le livre Résister et enseigner de façon éthique et responsable, préfacé par Philippe Meirieu, Ed. Golias.

Militant de la non-violence, Alain Refalo est membre du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) et a été directeur de publication de la revue trimestrielle Alternatives non-violentes (2006-2013). En 2003, il a participé à la fondation du Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées (http://www.non-violence-mp.org). Admirateur de Tolstoï, il a publié Tolstoï, la quête de la vérité (Desclée de Brouwer, 1997) et a réédité aux éditions du Passager Clandestin le maître livre de Tolstoï sur la non-violence, Le Royaume des cieux est en vous (2010).

Membre d'Europe Écologie Les Verts depuis 2010, il a été candidat aux élections législatives de juin 2012 dans la sixième circonscription de la Haute-Garonne. Il est aujourd'hui conseiller municipal d'opposition à la ville de Colomiers (31). En décembre 2015, après les élections régionales, il quitte le parti en dénonçant la manière dont se sont déroulées les alliances d'entre-deux-tours et l'inféodation au PS[1]

En 2018, Alain Refalo lance une pétition[2] pour la suppression du défilé militaire du 14 juillet. Il appelle à suivre la proposition de Théodore Monod d'organiser un défilé des forces vives de la société civile (enseignants, cheminots, infirmières, etc.).

Notes et références[modifier | modifier le code]