Alain Poyart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alain Poyart
Illustration.
Fonctions
Président de la communauté de communes du Cœur de l’Avesnois
En fonction depuis le
(7 ans, 11 mois et 6 jours)
Réélection
Prédécesseur Intercommunalité créée
Sénateur

(3 mois et 16 jours)
Élection 25 septembre 2011
Circonscription Nord
Groupe politique LR
Prédécesseur Béatrice Descamps
Président de la communauté de communes du Pays d'Avesnes

(16 ans, 5 mois et 30 jours)
Prédécesseur André Becel
Successeur Intercommunalité supprimée
Maire d'Avesnes-sur-Helpe

(19 ans, 9 mois et 10 jours)
Prédécesseur Paul Curtelin
Successeur Marie-Annick Dezitter
Député

(4 ans et 19 jours)
Élection 28 mars 1993
Circonscription 24e du Nord
Législature Xe (Cinquième République)
Groupe politique RPR
Prédécesseur Marcel Dehoux
Successeur Marcel Dehoux
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Hautmont (France)
Nationalité Français
Parti politique RPR, UMP puis UDI
Profession Secrétaire général

Alain Poyart
Maires d'Avesnes-sur-Helpe

Alain Poyart, né le à Hautmont (Nord), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conseiller général du Nord pour le canton d'Avesnes-sur-Helpe-Nord de 1985 à 2015, il est élu député dans la 24e circonscription du Nord en 1993. Son mandat est écourté par la dissolution décidée par Jacques Chirac et il est battu en 1997 par Marcel Dehoux[1].

Il est entre-temps élu maire d'Avesnes-sur-Helpe en 1995. Réélu en 2001 et en 2008, il cède sa place à sa première adjointe, Marie-Annick Dezitter, en 2014 tout en restant conseiller municipal[2].

En 2002, candidat aux élections législatives, il est battu par le député sortant, Marcel Dehoux. En 2007, alors qu'il tente à nouveau d'être réélu à l'Assemblée nationale, il est cette fois-ci battu par Jean-Luc Pérat. Il est une nouvelle fois candidat en 2017 aux élections législatives après avoir obtenu l'investiture de l'Union des démocrates et indépendants[3]. Il arrive en quatrième position avec 12,49 % des suffrages, soit 4 658 voix, derrière les candidats du FN, de LREM et du PS.

Après le décès du sénateur Patrick Masclet, puis le renoncement de la suivante de liste, Béatrice Descamps, Alain Poyart devient sénateur du Nord le sur un siège renouvelable en septembre de la même année[4]. Il rejoint le groupe Les Républicains au Sénat le suivant[5].

Il est président de la communauté de communes du Pays d'Avesnes de 1995 à 2012, puis de la communauté de communes du Cœur de l’Avesnois depuis 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Assemblée nationale, « Fiche d’Alain Poyart », sur assemblee-nationale.fr.
  2. « Conseil municipal », sur avesnes-sur-helpe.fr.
  3. Aurélie Francart, « Alain Poyart est candidat », sur L'Observateur, .
  4. Florence Delsinne, « Samedi, et pour trois mois, Alain Poyart devient sénateur », sur La Voix du Nord, (consulté le 22 juin 2017).
  5. « Groupes politiques », Journal officiel de la République française, no 0169,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]