Alain Peyrache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Peyrache
Alain Peyrache à La Réunion, 2016.jpg
Alain Peyrache en seiza à La Réunion en 2016.
Nationalité Français
Naissance (66 ans)
Drapeau de la France Lyon
Enseignant(s) Nobuyoshi Tamura
Profession Artiste martial
Site web www.aikido-peyrache-art-martial.com
Alain Peyrache réalise Juji Garami à Penvénan en 2016.

Alain Peyrache, né le [1] à Lyon, est un professeur d'aïkido français, fondateur de l'école internationale (EPA-ISTA (en)).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence la pratique de l'aïkido à l'âge de 14 ans dans la région lyonnaise et se met en contact avec les maîtres japonais de passage tels que Nakazono, Ichimura, Asaï, Tada puis Nobuyoshi Tamura dont il devient un élève de confiance[2],[3]. Alain Peyrache occupe par la suite des postes de responsabilités au sein de l'association culturelle française d'aïkido (ACFA) et de l'union nationale d'aïkido (UNA) sous la direction de son professeur.

En 1982, Nobuyoshi Tamura décide de rompre avec la tutelle de la fédération française de judo et disciplines associées (FFJDA)[4]. Alain Peyrache organise alors la première réunion de constitution de la fédération française libre d'aïkido et de budō (FFLAB) au siège de son dojo, à Tassin-la-Demi-Lune. Sa motivation est de pratiquer l'aïkido hors du cadre sportif. Il respecte ainsi la pensée du fondateur Morihei Ueshiba : « Il y a des gens qui se réjouissent de voir le budō prospérer en devenant un sport, mais ce sont des gens qui ignorent totalement ce qu'est le budō japonais[5]. » Quelques années plus tard, en octobre 1985, la FFLAB devient la fédération française d'aïkido et de budo (FFAB) agrémentée par le ministère de la jeunesse et des sports[6]. Alain Peyrache démissionne de son poste de responsable technique national.

Entre 1994 et 2001, Alain Peyrache fonde une école internationale d'aïkido traditionnel, l'Europe promotion aikido-International school of traditional aikido (EPA-ISTA), indépendante du système fédéral français. Une des caractéristiques de cette organisation est qu'il n'y a qu'un maître par dojo. « Le maître dans son dojo décide de sa pédagogie, il n'a pas d'ordre à recevoir de l'extérieur[7]. » C'est un environnement non-compétitif destiné à favoriser le développement de soi-même, finalité de la pratique de l'aïkido[8],[9].

En plus de dispenser ses cours dans ses trois dojos (Tassin-la-Demi-Lune, Villefranche-sur-Saône et Bourg-en-Bresse), Alain Peyrache transmet l'enseignement traditionnel de l'aïkido en France[10] et dans le monde[11].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Peyrache, Traité didactique d'Aikido traditionnel, p. 15.
  2. « Aïkido. Le grand maître Alain Peyrache au Kube », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  3. « Quand il m'a demandé s'il pouvait écrire un livre sur l'aïki-do, j'ai immédiatement dit oui, parce que dans la floraison actuelle de ce genre de livre, je suis sûr que le livre d'Alain Peyrache sera autre chose. Il conduira les gens qui le liront dans la bonne voie de l'aiki-do », Alain Peyrache, Traité didactique d'Aikido traditionnel, auto-édition, , 254 p. (ISBN 2-9510-8450-1), Préface de Nobuyoshi Tamura.
  4. « Les pratiques martiales japonaises en France. Institutionnalisation des disciplines et professionnalisation de l'enseignement », sur Cairn.info, (consulté le 15 février 2017).
  5. Morihei Ueshiba et Hideo Takahashi (trad. Seiichi Kurihara et Bruno Traversi), Takemusu aiki, vol. 2, Éditions du Cénacle de France, , 208 p. (ISBN 2-916537-03-1), p. 51-52.
  6. « La FFAB a 30 ans », sur Site FFAB, (consulté le 21 septembre 2016).
  7. Alain Peyrache. Interview par Horst Schwickerath. Aikido Journal, p 43. avril 2008. (Interview). (consulté le 23 septembre 2016).
  8. Isabelle Chambon, « Cette semaine, l’aïkido est roi », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  9. « Il faut être pénétré de la nécessité de la victoire sur soi-même », Nobuyoshi Tamura, Aïkido:Étiquette et transmission, Les Éditions du Soleil Levant, Aix-en-Provence, , 143 p. (ISBN 2-84028-000-0), p. 21.
  10. « Alain Peyrache initie les férus d'aïkido », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  11. « Aïkido : un stage avec Alain Peyrache Sokai à Rodez », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]