Alain Pessin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Pessin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 56 ans)
Nationalité
Formation
Principaux intérêts
Œuvres principales
La Rêverie anarchiste : 1848-1914
L’imaginaire utopique aujourd’hui

Alain Pessin, né le et mort le [1], est un sociologue libertaire français, spécialisé dans l'étude des imaginaires politiques, de l'art et de la culture.

Parcours[modifier | modifier le code]

En 1988, il présente une Thèse de doctorat en sociologie à l'Université Pierre-Mendès-France - Grenoble II sur le thème Le mythe du peuple et la société française du XIXe siècle[2]. Il devient ensuite professeur et directeur du Département de sociologie de cette même université. Il est un spécialiste l'étude des imaginaires politiques et de la sociologie de l'art. À ce titre, il a dirigé de nombreuses Thèses[3],[4].

Il a été directeur du Centre de sociologie des représentations et des pratiques culturelles, unité du CNRS spécialisée en sociologie de l'art et de la culture. Il s'est également tourné vers la problématique des sociabilités des exclusions dans les sociétés contemporaines.

Alain Pessin a travaillé particulièrement sur la notion de peuple, la littérature anarchiste, l'imaginaire, les arts, le jazz, le concept d'interactionnisme symbolique. Il a publié un grand nombre d'ouvrages (voir ci-dessous, une liste non exhaustive).

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Il a participé aux Éditions Atelier de création libertaire.

Dans La Rêverie anarchiste (ACL, 1999), il écrit à propos de la violence anarchiste : « La considération de la violence comme une fatalité, et par conséquent comme une pratique réprouvée qu’on ne peut mettre en œuvre qu’avec une extrême vigilance et sous une forme restreinte, est à peu près générale dans le mouvement anarchiste. Ce constat ne manque pas d’être paradoxal en regard de l’image classique du milieu anarchiste comme lieu privilégié de la brutalité »[5].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catherine Dutheil-Pessin, Yvonne Neyrat, Hommages à Alain Pessin: un sociologue en liberté, L'Harmattan, La Librairie des Humanités, 2007, 262 pages, (ISBN 978-2-296-04202-5), notice éditeur, aperçu en ligne.
  • S. Hugon, Tumultes, Sociétés, no 84, 2004/2, De Boeck Supérieur, page 5.
  • Ewa Bogalska-Martin, Hommages à Alain Pessin « Un sociologue en liberté », Sociologie de l'Art, 2010/1, L'Harmattan, fiche de lecture.
  • Renaud Garcia, Nature humaine et anarchie : la pensée de Pierre Kropotkine, Thèse de doctorat en philosophie de l'École Normale Supérieure de Lyon, 2012, page 43.

Notices[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ACL, 31/12/05 - Alain Pessin vient de nous quitter
  2. Sudoc : notice.
  3. theses.fr : index.
  4. Ronald Creagh, Mémoires et thèses, RA.forum, notice.
  5. Marcel Leglou, La poétique anarchiste au temps des attentats, A contretemps, no 4, septembre 2001, texte intégral.
  6. BNF : notice.
  7. BNF : notice.
  8. BNF : notice.
  9. Fiche de présentation
  10. BNF : notice.
  11. Fiche de présentation
  12. BNF : notice.
  13. Fiche de présentation
  14. Fiche de présentation
  15. BNF : notice.
  16. BNF : notice.
  17. Fiche de présentation
  18. Fiche de présentation
  19. BNF : notice.
  20. Centre International de Recherches sur l'Anarchisme (Marseille) : notice.
  21. Texte intégral.