Alain Pellet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Pellet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Grand-croix de l'ordre du Soleil
Commandeur de l'ordre de la Double Croix blanche (d) ()
Officier des Palmes académiques ()
Manley-O.-Hudson medal (d) ()
Commandeur de l'ordre du Soleil ()
Officier de la Légion d'honneur ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Alain Pellet, né le à Paris, est un juriste et universitaire français. Il enseigne le droit international public et le droit international économique à l'université Paris-Nanterre. Il a été directeur du Centre de droit international (CEDIN) de l'Université entre 1991 et 2001. Il est l'auteur de nombreux ouvrages.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un des experts français les plus reconnus en droit international, il a été membre et ancien président de la Commission du droit international des Nations unies, et est ou a été conseiller de nombreux gouvernements, dont le gouvernement français dans le domaine du droit international public. Il a été notamment rapporteur de la Commission Truche à l'origine du projet français de création d’un tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie et expert-consultant auprès de la Commission d'arbitrage pour la paix dans l'ex-Yougoslavie (Commission Badinter).

Il a été agent, conseil et avocat dans une cinquantaine d'affaires devant la Cour internationale de justice, devant le Tribunal international du droit de la mer, et a participé à plusieurs arbitrages internationaux ou transnationaux (notamment en matière d'investissements).

Formation[modifier | modifier le code]

Alain Pellet est titulaire d'une licence en droit public (1968 - Faculté de droit et des sciences économiques de Paris), est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (1968 - section du service public), il fut auditeur à l'Académie de droit international de La Haye (session de droit public, 1967, 1969 et 1971). Il obtient par ailleurs un DES de droit public et un DES de sciences politiques (1969 - Faculté de droit et des sciences économiques de Paris) puis un doctorat d'État de droit public (1974 - université Panthéon-Assas). Il est enfin agrégé de droit public et de sciences politiques en 1974.

Décorations et distinctions[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (20 juin 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Bibliographie récente[modifier | modifier le code]

  • Les grandes décisions de la jurisprudence française de droit international public, codirection avec Alina Miron, (2015)
  • Droit international public, coauteur avec Nguyen Quoc Dinh, P. Daillier et M. Forteau (8e éd., 2009)
  • La Charte des Nations Unies, Constitution mondiale ?, codirection avec R. Chemain (2006)
  • "Articles 19 et 22" et, avec W. Schabas, article 23 (Réserves) in O. Corten et P. Klein, dir., Les Conventions de Vienne sur le droit des traités : commentaire article par article (2006)
  • "Article 38" in A. Zimmermann, Ch. Tomuschat and K. Oellers-Frahm, The International Court of Justice – A Commentary (2006)
  • La Charte des Nations Unies en 2 volumes : commentaire article par article, codirection avec J.-P. Cot (3e éd., 2005)
  • Droit international pénal, codirection avec H. Ascensio et E. Decaux (2000)
  • Tous les articles d'Alain Pellet sont disponibles sur son site.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 14 juillet 2017 - Promotion civile », sur Légion d'honneur, (consulté le 14 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]