Alain Ollivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ollivier.
Alain Ollivier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Alain Ollivier - 08/10/2007
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
acteur, metteur en scène
Conjoint
Claire Amchin-Ollivier
Autres informations
Site web

Allain Ollivier dit Alain Ollivier, né à Saint-Malo intra-muros (Ille-et-Vilaine) le et mort des suites d'un cancer à Paris le [1] est un acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français ayant étudié le théâtre à l'École Charles Dullin avec Georges Wilson et Alain Cuny.

En 1973, il met en scène Bond en avant de Pierre Guyotat, version historique créée au Festival de La Rochelle sous la direction de l'auteur. Un long compagnonnage les unit, et ils créeront ensemble en 1989, dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, Bivouac, au Théâtre de la Bastille à Paris.

De 1983 à 2001, il est directeur du Studio-Théâtre de Vitry où il a établi la compagnie du même nom en 1986 dans une ancienne usine de ferblanterie reconvertie par l'architecte et scénographe Patrick Bouchain au 18 avenue de l'Insurrection. Le Studio-Théâtre de Vitry a été inauguré en octobre 1986 avec La Métaphysique d'un veau à deux têtes de S. I. Witkiewicz, dans le cadre du Festival d'Automne à Paris (direction Michel Guy). Il y développera le répertoire classique et contemporain et accueillera de jeunes metteurs en scène pour des productions inédites. Des artistes majeurs de la scène française viennent aussi répéter leurs spectacles dans cet endroit singulier.

De 2002 à 2007, il dirige le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis qu'il dote d'une troisième salle en confiant la reconversion de l'ancien cinéma à Patrick Bouchain. Il inaugure cette salle en 2006 avec la création de Le Marin, de Fernando Pessoa. Là aussi, il produit des metteurs en scène de la nouvelle génération appelés par la suite à diriger des théâtres de la décentralisation (Daniel Jeanneteau, Richard Brunel, Célie Pauthe) et il met en scène Bertolt Brecht, Jean Genet, Maurice Maeterlinck, Fernando Pessoa (dont il re-créera Le Marin en langue portugaise au Théâtre d'Almada en 2008).

Découvreur de textes d'auteurs contemporains, il a mis en scène en 2005 la première pièce de théâtre de la romancière Olivia Rosenthal, Les félins m'aiment bien. (Éditions Actes-Sud Papiers). Auparavant, il avait déjà contribué à révéler en France le théâtre de Thomas Bernhard (1982) en mettant en scène à deux reprises L'Ignorant et le Fou et celui de Nelson Rodrigues avec Valse n°6, (1995) Ange Noir, (1996) et Toute nudité sera châtiée (1999).

En tant que comédien, il a notamment joué sous la direction de Bernard Sobel, Roger Planchon, Peter Brook, Jacques Lassalle, Philippe Adrien et Antoine Vitez.

Il a été professeur au CNSAD, à l'ENSATT et au Théâtre national de Strasbourg.

Il est l'auteur de Piétiner la scène, aux Éditions Verticales, 2002.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien au théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

Récompenses[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Ollivier, Piétiner la scène, Éditions Verticales, 2002
  • Les archives d'Alain Ollivier constituant le "Fonds Alain Ollivier" sont déposées à la Bibliothèque Nationale de France, Département des Arts et Spectacles.

Liens externes[modifier | modifier le code]