Alain Marschall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Marschall
Image illustrative de l’article Alain Marschall
Alain Marschall en 2012.

Naissance (59 ans)
Nice (Alpes-Maritimes)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste, animateur de radio, présentateur de télévision
Médias actuels
Pays Drapeau de la France France
Média Radio et télévision
Fonction principale Co-animateur des Grandes Gueules sur RMC et RMC Story
Présentateur du 120% News sur BFM TV
Historique
Radio RMC
Télévision BFM TV et RMC Story

Alain Marschall, né le à Nice[1], est un journaliste français de radio et de télévision.

Il anime Les Grandes Gueules sur RMC et RMC Story, et présente Le 120% News sur BFM TV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Marschall[2] débute comme reporter à Nice en 1985 au sein de Radio Baie des Anges[3], puis intègre RMC[4] en 1988 jusqu'en 1992[5]. À la télévision, il participe en tant que reporter pigiste aux émissions Ciel mon mardi ! et Combien ça coûte ?. Entre 1994 et 2000, après six années passées à RFI, il revient en tant que journaliste à RMC en janvier 2001 pour animer les informations de 12 h à 13 h et de 18 h à 19 h.

Alain Marschall et Olivier Truchot lors du « Tour de Gaule » des Grandes Gueules en 2007 à Toulouse.

Depuis 2002, il anime des émissions de débat avec Olivier Truchot : Controverses (2002 - 2003), On nous la fait pas (2003 - 2004) et depuis 2004, le grand show d'actualité Les Grandes Gueules[6],[7].

À la rentrée de , tout en poursuivant son émission sur RMC, Alain Marschall reprend, avec son compère Olivier Truchot, la case 19 h - 20 h sur la chaîne d'information en continu BFM TV avec une émission interactive 19h Marschall Truchot proposant aux téléspectateurs de commenter l'actualité[8].

À partir de , Alain Marschall présente, toujours avec Olivier Truchot, BFM Story de 17 h à 18 h (décalé d'une heure jusqu'à 19 h en [9]), un débat autour du « fait marquant du jour »[10].

À la rentrée de 2011, alors que Thomas Sotto a quitté la chaîne pour M6, Alain Marschall présente le journal de 20 heures[11] de BFM TV avec Olivier Mazerolle et Ruth Elkrief, alors qu'Olivier Truchot anime désormais seul BFM Story.

Le et le , il anime les soirées électorales de BFM TV des présidentielles françaises. En , il anime aussi la campagne législative.

Entre et , il anime le 20h Politique de 20 h à 20 h 30 et le 20h30 Live de 20 h 30 à 21 h du lundi au jeudi, avec Thierry Arnaud (remplacé par Laurent Neumann en septembre 2019) et Ruth Elkrief à la suite du départ d'Olivier Mazerolle.

À partir de la rentrée 2020, il présente une nouvelle tranche d'information intitulée Le 120% News entre 19 h et 21 h du lundi au jeudi[12].

Controverses[modifier | modifier le code]

L'association de gauche Acrimed (Action critique Médias) a consacré plusieurs articles à commenter des émissions radio (RMC[13]) et TV (BFM TV[14]) auxquelles a participé Alain Marschall. Elle lui reproche sa partialité, et d'être un des « nouveaux chiens de garde » défendant le libéralisme économique.

Le magazine Marianne s'interroge en 2017 sur l'hégémonie supposée d'Alain Marschall sur les informations à BFM TV[15].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alain Marschall », sur gala.fr.
  2. « Alain Marschall : biographie, news, photos et videos », sur Télé-Loisirs (consulté le )
  3. « 5 choses qui vous ignorez peut-être sur le Niçois Alain Marschall, pilier de BFMTV et RMC », sur Nice-Matin, (consulté le )
  4. « Alain Marschall », sur Premiere.fr (consulté le )
  5. 5 choses qui vous ignorez peut-être sur le Niçois Alain Marschall, pilier de BFMTV et RMC, nicematin.com, 8 juin 2018
  6. « Qui a changé : les Grandes Gueules de RMC ou la société ? », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  7. « "Les Français sont vraiment emmerdants !" : Alain Marschall pousse un énorme coup de gueule dans "Les Grandes Gueules" », sur ozap.com (consulté le )
  8. Julien Mielcarek, « BFM TV : Marschall & Truchot à 19h dès le 25 août » sur Ozap.com,
  9. « BFM TV : la 1re chaîne d'info en France mise toujours sur l'innovation pour 2010-2011 », sur premiere.fr,
  10. « Grille des émissions BFMTV : programmes BFMTV », sur bfmtv.com (consulté le )
  11. Clément R, « Alain Marschall », sur LA NEWSROOM, (consulté le )
  12. Par François RousseauxLe 12 juillet 2020 à 08h22, « Marc-Olivier Fogiel : «BFMTV fait de l’actu chaude là où d’autres font de l’opinion» », sur leparisien.fr, (consulté le )
  13. Articles RMC par Acrimed
  14. Articles BFM-TV par Acrimed
  15. « Non, BFMTV, les politiques ne vous attendent pas pour commencer leurs discours », sur Marianne, (consulté le )
  16. Alain Marschall, Olivier Truchot et Michel Taubmann, Les secrets des "Grandes gueules" (ISBN 9782809824148, lire en ligne)
  17. Telestar.fr, « Alain Marschall et Olivier Truchot : "On regrette le départ de Charles Consigny, mais nous n'avons pas d'aigreur" - Télé Star », sur www.telestar.fr, (consulté le )
  18. Florent Barraco, « “Les Grandes Gueules” sont le baromètre de l'opinion », sur Le Point, (consulté le )
  19. Paris Match, « "Les Grandes Gueules" ne sont pas près de la fermer », sur parismatch.com (consulté le )
  20. « Alain Marschall et Olivier Truchot : «Le CSA est devenu le comité de la bien-pensance» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le )
  21. Closermag.fr, « [Interview] Alain Marschall et Olivier Truchot, des Grandes Gueules “Nicolas Sarkozy nous a appelés pour se plaindre, mais ça n'a rien changé” - Closer », sur www.closermag.fr, (consulté le )
  22. « Pour Alain Marshall et Olivier Truchot de BFMTV, "le CSA est devenu le comité de la bien-pensance" », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel