Alain Mérieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Mérieux
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Lyon (France)
Nationalité Française
Parti politique RPR
Père Charles Mérieux
Famille Famille Mérieux
Diplômé de Pharmacie à l'Université de Lyon
Management à la Harvard Business School
Profession Docteur en pharmacie
Entrepreneur
Fondateur de bioMérieux
Résidence France

Alain Mérieux, né le à Lyon, est un docteur en pharmacie et entrepreneur fondateur de bioMérieux[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Appartenant à la famille Mérieux, il est le fils de Charles Mérieux et le petit-fils de Marcel Mérieux. En 1960, il est diplômé de la faculté de pharmacie de l'Université de Lyon. Il étudie ensuite à la Harvard Business School (Program for Management Development)[2]. Il épouse Chantal Berliet, la fille de Paul Berliet, constructeur automobile français de la marque Berliet[3].

En 1963, Alain Mérieux crée BD Mérieux avec Becton Dickinson qui deviendra BioMérieux en 1974.

En 1975, son fils Christophe Mérieux est enlevé par le gang des Lyonnais, il est finalement rendu à ses parents contre une rançon de 20 millions de francs[4].

Alain Mérieux a exercé les fonctions de président de Transgene dans les années 1990, et de vice-président du conseil régional de Rhône-Alpes de 1986 à 1998. En 1993, il est investi par le RPR face à Michel Noir et est battu au 2e tour avec 41,69 % des voix.

Responsabilités actuelles[modifier | modifier le code]

  • Administrateur de bioMérieux
  • Administrateur de Plastic Omnium
  • Administrateur de Transgène
  • Président de la Fondation pour l’Université de Lyon
  • Président de la Fondation Mérieux
  • Président d’honneur de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux
  • Président du comité de mécénat de l'université catholique de Lyon

Anciennes responsabilités[modifier | modifier le code]

  • Conseiller municipal de Lyon
  • 1er vice-président du conseil régional de Rhône-Alpes

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie d'Alain Mérieux.
  2. (en) « Alain Merieux », sur Wealth-X (consulté le 28 janvier 2018).
  3. « Le fabuleux destin de la dynastie Mérieux », sur Le Point, .
  4. « Le 9 décembre 1975, Christophe Mérieux est enlevé... », sur 20minutes.fr, .