Alain Lestié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Lestié
Alain lestié.jpg
Naissance
Nationalité
Activité

Alain Lestié est un peintre et écrivain français né à Hossegor en 1944. Vit et travaille à Cannes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Lestié commence à peindre au début des années soixante, s'inscrivant immédiatement à l'écart des courants dominants et il ne cessera d'approfondir une démarche intellectuelle et poétique.

À l'occasion de son exposition à la galerie Depardieu à Nice, les éditions Performarts publient "Alain Lestié: face à face", avec un texte de Christian Depardieu, résumé par l'extrait ci-dessous:

Alain Lestié est connu et reconnu pour son extraordinaire dextérité de peintre s'exprimant sur des feuilles de papier Fabriano de formats identiques, à l'aide du seul crayon Nero. Une austérité de moyens techniques qui contraste avec la variation infinie des teintes allant du noir au blanc en passant par toutes les nuances de gris. Quel que soit le sujet de chaque tableau, figure, symbole ou signe plus ou moins énigmatiques, on retrouve l'éclat des nuances de gris et de noir, la netteté du dessin, la puissance évocatrice d'un univers prenant, propre à l'artiste, révélant sa grande maîtrise des couleurs et des formes. Fidèle à son passé de peintre de la figuration critique s'interrogeant, dès les années 1970, sur l'avenir de la peinture, Alain Lestié nous emmène dans un monde parallèle, où la représentation, la figuration des objets ou des espaces, servent de métaphore à son discours sur l'art et sur le réel. Il fait pénétrer dans des paysages abstraits d'où émergent ponctuellement des formes, des objets, des mots qui nous sont familiers. Il s'agit d'un processus mental ou se confrontent et se complètent l'abstrait et le concret. En même temps, cet espace temps se transforme et se projette dans l'avenir ou dans le passé, selon la subjectivité de chaque spectateur, en fonction de ses codes et de sa culture propre. Une expérience de pensée, à partir de phénomènes purement mentaux, comme une brèche entre passé, présent et futur. Nul commencement ni fin dans cet univers ponctué de "sombre histoire", de "volte face", "Interstice", "emploi du temps", "rappel", etc., une interprétation quasi philosophique du monde, en rupture avec la tradition. Véritable poésie de l'abstrait et du concret, les représentations concrètes semblent parfois comme dévorées par le temps, par l'abstrait, objets périssables dans un monde où rien n'est définitivement acquis. Selon Heisenberg, « à l'intérieur d'un système de lois basées sur certaines idées fondamentales, seule certaines manières bien définies de poser les questions ont un sens et qu'ainsi, un tel système est séparé d'autres systèmes qui permettent de poser des questions différentes »

Les écrits qu'Alain Lestié publie depuis de nombreuses années, en plus de son activité de peintre, sont empreints d'une réflexion qui expliquent la profondeur attachée à ces œuvres. Le monde technologique dans lequel nous vivons, clair obscur si bien représenté dans son travail, célèbre l'aliénation croissante de notre époque contemporaine. S'agit-il de l'annonce de la disparition du monde ? À la fois disparition de la nature et de l'artifice humain ? De l'isolement et de la séparation des êtres qui continuent pourtant à se mouvoir dans cet univers ? Certainement tout cela, désespéré de ne pas voir naître un monde nouveau sur la faillite de l'ancien…

Christian Depardieu ("face à face", éditions PerformArts)

    • ++++

La raison chancèle... La raison qui cherche à voir et à mettre de l'ordre. Qu’il s’agisse de l’ordre dans la disposition des objets, de celui de la logique, ou de celui de la narration, aucune réponse. Ou trop de réponses. La raison chancèle, le questionnement s'agite et l'imagination s'emballe. Le "sujet" se dérobe. Le sujet : entendons bien, à propos de Lestié, le pluriel de ce mot. Le sujet : ce dont il est question, la peinture ; celui qui énonce la question, le peintre ; celui qui se pose la question, le regardeur... Voici une peinture qui n'est donc pas sans sujet. Voici une peinture qui met le sujet en question.

Raphaël Monticelli (extrait de «Un art de la déroute» éditions la Diane Française)

    • ++++

De prise en prise, de déprise en reprise, Alain Lestié tient tête au jour, au monde, à ce qui, en face, toujours se dresse au nom d’un inconnu à jamais inconnu, l’ouvert d’un rien, l’éclaircie d’un bond, d’un saut de côté....
 A persister comme le fait Alain Lestié, cela fait signe non vers un épuisement du désir, une faillite de l’énergie mais au contraire affirme une fidélité à l’acte de création quand il cherche à en finir avec l’illusion. Alors un désir se déploie dans l’espace de la composition.

Alain Freixe (extrait de «Révocation de la grande image» éditions la Diane Française)

PARCOURS

De multiples expositions ont jalonné la carrière d’Alain Lestié: aussi bien dans des musées (Bordeaux, Pau, La Roche-sur-Yon, Bayonne, Cannes) que dans plusieurs centres d’art contemporain (Domaine Lescombes, Eysines, Le Parvis, Tarbes et Pau, CAPC Bordeaux, ARC2 Paris.     Et récemment à la Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence.


Il a aussi exposé au centre Pompidou et a fait partie de la représentation française aux biennales de Venise, Alexandrie, Ostende.  De nombreuses galeries ont montré son travail: Peter Finlay à New York, la Galerie de France à Paris, John Lefebre à New York, Birch à Copenhague, Lucienne Tragin à Bruxelles, Galerie Sollertis à Toulouse, Galerie Joncour à Paris, Galerie “Le Troisième Œil” à Bordeaux, Galerie Athanor à Marseille Galerie Mollat et Decimus Magnus Art à Bordeaux

   Il est représenté par les galeries Depardieu  et Quadrige à Nice

-volte-face (150 x 56 cm)

Expositions récentes[modifier | modifier le code]

  • 2015
  • Galerie Depardieu, Nice "contretemps": du 26 mars au 25 avril 2015
  • 2014
  • Fondation Maeght: "ceci n'est pas un musée" Saint-Paul de Vence
  • Galerie Depardieu: exposition inaugurale 3, Nice
  • 2013
  • centre d'art "Le Parvis 3", Pau: post pictura du 10 décembre 2013 au 14 février 2014
  • Galerie Depardieu, Nice: pour suite du 2 au 30 novembre
  • Galerie Qvadrige, Nice: somme toute
  • (autour du livre "l'art au carré:alain lestié", textes d'Alain Freixe et Raphaël Monticelli éditions La Diane Française (24(Octobre-23 novembre)
  • 2012
  • Galerie Qvadrige, Nice: l'Iliade, derniers chants
  • L’archi-politique de Gérard Granel, Cerisy la Salle
  • faites-moi la cour: Espace Verdet, Saint-Paul
  • hors les murs#5 galerie Depardieu, Nice
  • 20 ans et +, Galerie Qvadrige, Nice
  • 2011
  • Galerie Qvadrige, Nice: "dessins récents
  • autour du livre d'Alain Freixe L'homme-qui-cherchait-à-voir publié par les éditions "La Diane Française"
  • 2009
  • Galerie Depardieu, Nice: "face à face"
  • 2008
  • centre d'art contemporain "le Parvis 3" Pau : "à demi-mots"
  • librairie Ombres Blanches : Toulouse : "mot à mot"
  • Galerie Depardieu Nice :"à mots couverts"
  • 2007
  • Château Lescombes Eysines :"de temps en temps"
  • 2006
  • Orignal Gallery : "contrastes", Monaco -Galerie Meyer Le Bihan : Paris
  • 2005
  • "Séquence en noirs" : Galerie du Musée des Beaux- Arts : Bordeaux
  • Galerie Mollat : Bordeaux
  • Centre d'art Contemporain Raymond Farbos : Mont-de-Marsan
  • "les géants de l’angoisse" (avec Barbara & Michael Leisgen, Winston Link, Robert Mapplethorpe, etc.) : Bayonne Art Contemporain
  • 2003
  • Galerie du Triangle, école des Beaux-Arts, Bordeaux
  • "Perdu au loin" : Galerie Decimus Magnus Art : Bordeaux
  • 2001
  • Galerie " Ombres Blanches " : Toulouse
  • Période noire Domaine Lescombes : Eysines
  • Galerie Bleue : Riscle
  • "Motifs pour poèmes" : Galerie Mollat : Bordeaux
  • Période noire " Le Parvis " : Tarbes
  • Decimus Magnus Art : Bordeaux
  • route nocturne (134 x 40 cm)

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Alain Freixe - Raphaël Monticelli:"l'Art au Carré: Alain Lestié" éditions La Diane française 2013
  • -Christian Depardieu: Alain Lestié: face à face Éditions PerformArts 2009
  • -Françoise Garcia, Patrick Lacoste, Jean-Didier Vincent: Alain Lestié: Séquence en noirs, Éditions Mollat 2005
  • -Françoise Garcia: Alain Lestié William Blake & C° Éditeur 2000
  • -Marc Bélit: période noire, Le Parvis éditeur
  • -Didier Arnaudet: Alain Lestié Éditions Castor Astral-CRLA I997
  • -Jean-Pierre Moussaron: alain lestié Éditions de la Presqu'île 1992
  • -Patrick Lamarque: Lestié Éditions Regard gourmand et Amis des Monuments historiques de Cadillac 1986
  • -Dora Vallier: alain lestié éditions galerie de France 1973
  • -Jean-Marie Pontevia: Travaux d'après peinture Éditions T.E.R. Mauvezin 1981


Liens externes[modifier | modifier le code]