Alain Leblanc (romancier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Alain Leblanc.
Alain Leblanc
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Alain Leblanc, né en 1951, est un romancier et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1951, il fait ses débuts de journaliste culturel à Combat en 1973, auprès de Marcel Claverie. L'année suivante, il intègre l'équipe du Quotidien de Paris à sa création, auprès d'Henry Chapier et Philippe Tesson. Il y anime la rubrique Théâtre où il rédige de nombreux articles consacrés à la scène théâtrale européenne, de Patrice Chéreau à Giorgio Strehler. En parallèle, il collabore aux pages de plusieurs publications culturelles: Les Nouvelles littéraires, Le Cahier de l'Odéon, la revue de la Comédie-Française, le journal du Théâtre de la Ville… Il y signe des éclairages de référence sur le théâtre classique et l'œuvre de dramaturges contemporains aussi divers que René Kalisky, Louis Calaferte[1] ou René de Obaldia. À partir de 1982, il collabore à Paris Match où il met à l'honneur des écrivains d'envergure internationale dont Alberto Moravia, Anthony Burgess, Graham Greene, Henri Troyat, Hervé Bazin, et de grandes figures du monde artistique comme Léo Ferré, Philippe Noiret, Jean Anouilh, Peter Brook… En 1986-87, il est critique dramatique à France-Soir où il succède à François Chalais.

Couronné à vingt-cinq ans par le Prix de la Vocation (Fondation Marcel Bleustein-Blanchet-Prix Lucie Faure) pour son premier roman publié chez Flammarion Une fille pour l'hiver, salué par la critique (Matthieu Galey, Jérôme Garcin) et par les écrivains Yves Navarre, Pierre-Jean Rémy et Pierre Bourgeade, il se consacre à l'écriture en marge de ses activités de journaliste. Suivront de nombreux romans dont plusieurs seront adaptés au cinéma (Un pont entre deux rives porté à l'écran en 1999 et interprété par Gérard Depardieu, avec Carole Bouquet et Charles Berling), ainsi qu'à la télévision (Lucas réalisé en 1993 par Nadine Trintignant pour France 2 avec Évelyne Bouix, Robinson Stévenin, Danièle Lebrun, Jean-Claude Brialy et François Cluzet, Romance sans parole réalisé en 2002 par Jean-Daniel Verhaeghe pour France 3 avec Cristiana Reali, Agathe Natanson et Bernard Le Coq).

En 1980, sa rencontre avec Helvio Soto, cinéaste chilien en exil (Il pleut sur Santiago), ancien directeur des programmes de la chaîne d'État sous la présidence d'Allende, lui vaut de faire ses premiers pas de dialoguiste (La Triple mort du troisième personnage avec Brigitte Fossey et André Dussollier). Il enchaîne en travaillant avec Robert Hossein et le producteur Alexandre Mnouchkine. Réputé dès son premier livre pour écrire avec une "caméra-stylo", il opère dès lors un virage qui le conduit à explorer le monde de la fiction audiovisuelle[2] et devient scénariste[3] (Un soleil pour l'hiver (France 3) réalisé par Laurent Carcélès avec Patachou et Philippe Caroit, L'Impossible monsieur papa (Canal +) réalisé par Denys Granier-Deferre avec Évelyne Bouix et Francis Huster, L'enfance volée réalisé par Jean-Pierre De Decker avec Marianne Basler, Petite sœur (TF1) réalisé par Marion Sarraut avec Natacha Régnier, Annie Girardot et Martin Lamotte, Un bout de ciel dans un coin de fenêtre[4]…)

Découvert par Paul Otchakovsky-Laurens pour son premier livre chez Flammarion en 1977, il fera route, à partir de 2007, avec l'éditeur Claude Durand chez Fayard. Son œuvre romanesque est désormais regroupée sous forme numérique et en édition papier chez French Pulp éditions.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • Une fille pour l'hiver, éditions Flammarion, 1977 (Prix de la Vocation)[5]
  • La Vie comme je te pousse, éditions Flammarion, 1980[6]
  • Le Cœur des choses, éditions Flammarion, 1982[7]
  • Lucas, éditions Flammarion, 1985[8]
  • Un pont entre deux rives, éditions Anne Carrière, 1996 (Prix littéraire de la ville de Caen)[9]
  • Le Cœur des choses, éditions Anne Carrière, 1997[10]
  • Même un chemin de mille lieues commence par un pas, éditions Anne Carrière, 1998[11]
  • Le Séjour des ombres[12], éditions Plon, 2000[13]
  • Le Précepteur de Fréville, éditions Plon, 2001[14]
  • Le Hussard de la liberté, éditions Flammarion, 2003[15]
  • Une enfance en morceaux, éditions Le Rocher, 2005[16]
  • Les Foulards pourpres, éditions Privat, 2006[17]
  • Un printemps de braises , éditions Fayard, 2007[18]
  • Les Espérances trahies, éditions Fayard, 2008[19]
  • La Main tendue, éditions Fayard, 2009[20]
  • La Lauréate, éditions Fayard, 2010[21]
  • Les Conquérantes Tome 1 Les Chaînes (1890-1930) French Pulp éditions, 2016[22]
  • Les Conquérantes Tome 2 La Résistance (1930-1960) French Pulp éditions 2017[23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sur le théâtre de Louis Calaferte Philippe Coutant (collectif) Éditeur Joca Seria (2004) Daniel Lemahieu, Jean-Pierre Miquel, Alain Leblanc (ISBN 2848090170)
  2. Auteur d'une vingtaine de courts scénarios originaux pour TF1 (collection Drôles d'histoires)
  3. Membre de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques www.sacd.fr
  4. Pièce radiophonique (France Culture-Copyright One) 1980
  5. Alain Leblanc, Une fille pour l'hiver, éditions Flammarion, 1977 (ISBN 2-08-064001-1).
  6. Alain Leblanc, La Vie comme je te pousse, éditions Flammarion, 1980 (ISBN 2-08-064-292-8).
  7. Alain Leblanc, Le Cœur des choses, éditions Flammarion, 1982 (ISBN 2-08-064423-8).
  8. Alain Leblanc, Lucas, éditions Flammarion, 1985 (ISBN 2-08-064758-X).
  9. Alain Leblanc, Un pont entre deux rives, éditions Anne Carrière, 1996, (ISBN 978-2-910-18884-9).
  10. Alain Leblanc, Le Cœur des choses, éditions Anne Carrière, 1997 (ISBN 2-84337-023-X).
  11. Alain Leblanc, Même un chemin de mille lieues commence par un pas, éditions Anne Carrière, 1998 (ISBN 2-910188-98-1).
  12. Jean-Rémi Barland, « Le séjour des ombres », L'Express, (consulté le 12 août 2018).
  13. Alain Leblanc, Le Séjour des ombres, éditions Plon, 2000 (ISBN 2-259-19178-9).
  14. Alain Leblanc, Le Précepteur de Fréville, éditions Plon, 2001 (ISBN 2-259-19248-3).
  15. Alain Leblanc, Le Hussard de la liberté, éditions Flammarion, 2003 (ISBN 2-08-068338-1).
  16. Alain Leblanc, Une enfance en morceaux, éditions Le Rocher, 2005 (ISBN 2-268-05416-0).
  17. Alain Leblanc, Les Foulards pourpres, éditions Privat, 2006 (ISBN 2-7089-5846-1).
  18. Alain Leblanc, Un printemps de braises , éditions Fayard, 2007 (ISBN 978-2-213-63119-6).
  19. Alain Leblanc, Les Espérances trahies, éditions Fayard, 2008 (ISBN 978-2-213-63230-8).
  20. Alain Leblanc, La Main tendue, éditions Fayard, 2009 (ISBN 978-2-213-63617-7).
  21. Alain Leblanc, La Lauréate, éditions Fayard, 2010 (ISBN 978-2-213-64360-1).
  22. Alain Leblanc, Les Conquérantes Tome 1 Les Chaînes (1890-1930) French Pulp éditions, 2016 (ISBN 979-10-251-0216-9).
  23. Alain Leblanc, Les Conquérantes Tome 2 La Résistance (1930-1960) French Pulp éditions 2017 (ISBN 979-10-251-0296-1).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]