Alain Laville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laville (homonymie).
Alain Laville
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
Nationalité
Activité

Alain Laville (1950- )[1],[2] est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rédacteur en chef de Télé 7 Jours (de 1982 à 1996) avant de devenir grand reporter à Nice-Matin, Alain Laville était également un journaliste d'investigation qui a effectué d'importantes recherches sur le grand banditisme.

Il meurt prématurément, en 2003, d’une crise cardiaque à l’âge de 52 ans.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Crimes sexuels et amants bizarres, J. Grancher, 1977
  • Émile Coryn. Mimile le clown, Hachette, 1978
  • Un jour Irène revivra ? Huit ans dans le coma, Presses de la Cité, 1978
  • Le Juge Michel. Pourquoi est mort celui qui allait révéler les secrets de Marseille, Presses de la Cité, 1982
  • Un crime politique en Corse. Claude Érignac le préfet assassiné, Le Cherche Midi, 1999[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication, publié le 28 février 2003 culture.gouv.fr
  2. Décès d'Alain Laville,de «Nice-Matin»
  3. Entretien avec Alain Laville, par Laurent Chabrun, L'Express, 15 avril 1999 lexpress.fr