Alain Jégou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Jégou.
Alain Jégou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activité

Alain Jégou est un poète français né le 7 octobre 1948 à Larmor-Plage dans le Morbihan en Bretagne et mort le 6 mai 2013[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Ancien marin pêcheur à Lorient, Alain Jégou traquait autant les poissons que les mots.

Proche des poètes de la Beat Generation et des Amérindiens, sa poésie fleure les vents du large et les chairs salées des territoires affranchis.

Il a obtenu le prix Livre et Mer Henri Quéffelec 2008 au festival Livre et Mer de Concarneau, pour Passe Ouest et Ikaria LO 686070, publiés aux éditions Apogée ; il est lauréat du prix Xavier Grall 2008 pour ce même ouvrage.

Il reçoit le prix de la Compagnie des Pêches au festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo pour son roman Ne laisse pas la mer t'avaler publié aux éditions des Ragosses (Apogée) et le prix Albatros de l'association Sail The World, Voiliers autour du Monde, en 2012.

Il meurt des suites d'une longue maladie en mai 2013.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vivisection, éd.Millas-Martin, 1973
  • La Suie-robe des sentiers suicidaires, éd. Samipec, 1978
  • Opaque, éd. Vrac, Samuel Tastet éditions, 1981
  • Jusqu'à l'aube par effraction, avec gravure de Georges Le Bayon, éd. Hôtel Continental, 1983
  • Amers, avec gravures de Jean-Claude Le Floch, éd. Landsable, 1988
  • Partance, avec gravures de Jean-Claude Le Floch, éd. Landsable, 1989
  • Totems d'ailleurs, Le Dé Bleu, 1991
  • Couleurs d'étreintes, 1991
  • Numa Naha, Wigwam éditions, 1993
  • Cocktail barbare, éd. Alcatraz Presse, 1994
  • Comme du vivant d'écume, éd. La Digitale, 1995
  • Fionie folie, éd. Alcatraz Presse, 1995
  • Flanchent aussi les nuits, éd. Barrio Chino, 1995
  • Comme du vivant d'écume, éd. La Digitale, 1996
  • Abtrift/Dérive, éd. AVA (Allemagne), 1996
  • A l'éperdu des songes, éd. L'Atelier, 1996
  • Visage sans tain, éd. L'Atelier, 1997
  • Paroles de sable, balade en territoire Navajo, éd. La Digitale, 1997
  • Afflux, éd. Atelier Landsable, 1998
  • La Grande Table, ouvrage collectif, éd. La Digitale, 1998
  • Ikaria LO 686070, éd. Travers, 1998
  • May Day, éd. Gros Textes, 1999
  • Kerouac city blues,collectif, éd. La Digitale, 1999
  • La Piste des larmes, éd. Blanc Silex, 2000
  • Avis de tempête et de fort coup de dent dans la baraque des temps, éd. La Digitale, 2001
  • Cocktail barbare (CD), éd. Archives Sonores Blockhaus, 2001
  • Chair de Sienne, éd. Cadex, 2002
  • Jack Kerouac et la Bretagne, éd. Blanc Silex, 2002
  • Flüchtige Schatten - Ombres furtives, ed. AVA (Allemagne), 2003
  • Gracias a la vida, éd. Le chat qui tousse, 2004
  • Ikaria LO 686070, carnet de bord, éd. Blanc Silex, 2004
  • Symphonie érotique, éd. Fibres Libres & L'Autre Rive, 2005
  • Juste de passage (paso por aqui), éd. Citadel Road, 2005
  • Qui contrôle la situation?, La Digitale, 2005
  • O Felo., éd. AMASTRA-N-GALLAR (Galice, Espagne), 2007
  • Passe Ouest suivi de Ikaria LO 686070, éditions Apogée, 2007
  • Cash suivi de Dérives & Ombres furtives, bilingue français-anglais, éd. L'Autre Rive, 2007
  • Une meurtrière dans l'éternité, éd. Estuaires (Luxembourg), 2009
  • Fatal Ressac, polar, en compagnie de Joëlle Quatresous, éd. Les Chemins Bleus, 2010
  • Papy Beat Generation, en compagnie de Jean Azarel et Lucien Suel, éd. Hors Sujet, 2010
  • Paysages écrit, avec Georges Le Bayon, Jacques Josse et Yves Prié, éd. Folle Avoine, 2010
  • Ne laisse pas la mer t'avaler', polar, éditions des Ragosses, Noire, (Apogée), 2011
  • Une meurtrière dans l'éternité suivi de Boucaille, éditions Gros Textes, 2012
  • Direct live (préface de Benoît Delaune), éditions Apogée, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]