Alain Ier de Vannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alain Ier de Vannes
Fonctions
Évêque de Vannes
-
Évêque catholique
Biographie
Décès

Alain Ier de Vannes (mort le ) est un évêque de Vannes de 1255 à 1262.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain est consacré en 1255 par l'archevêque de Tours et l'évêque de Saint-Brieuc. En 1256, le duc Jean Ier se rend à Rome, pour mettre fin au conflit de la régale nantaise et à la question du tiercage[1] ainsi qu'aux conflits divers qui l'opposaient aux évêques de son duché et obtenir l'absolution des diverses censures qu'il avait encourues depuis 32 années. Les cardinaux lui accordent l'absolution le 7 avril et le pape Alexandre IV mande à l'archevêque de Tours de la publier dans sa province et dans tous lieux où le duc le jugerait utile ([2]).

Alain approuve en 1260 le projet de fondation de l'abbaye de la Joie à Hennebont, faite pour des religieuses par la duchesse Blanche de Navarre[3] et agrée la même année l'établissement des Frères mineurs à Vannes. Il meurt à Viterbe le [4].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. prelèvements effectués par le clergé séculier lors des décès (dit aussi jugement des morts)
  2. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, Les Papes et les Ducs de Bretagne, Spézet, COOP Nreizh (réédition), , 698 p. (ISBN 2-84346-077-8), p. 110-111.
  3. Ouvrage collectif publié par la Biennale des Abbayes Bretonnes, Les Abbayes Bretonnes, Paris, B.A.B & Fayard, (ISBN 9782213013138), p. 495 La Joye Notre-Dame d'Hennebont.
  4. (la) Jean-Barthélemy Hauréau, Gallia Christiana, vol. XIV Provincia Turonensi, Paris, Firmin-Didot, , p. 926-927 Ecclesia Vennetensis XXXVI Cadiocus

Articles connexes[modifier | modifier le code]