Alain Gravel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alain Gravel est un journaliste québécois né en 1957 ou 1958. Il a notamment fait de l’information locale, régionale, nationale et internationale, tant à la radio qu’à la télévision, en nouvelles comme en affaires publiques. Il pratique également le journalisme d'enquête et anime, depuis l'automne 2007, l'émission Enquête diffusée par la Société Radio-Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié en arts et technologies des médias au cégep de Jonquière, puis en sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), sans avoir terminé son baccalauréat (il tient à le préciser). Alain Gravel a commencé sa carrière à la radio en 1978, tout d’abord à Québec, puis à Jonquière et finalement à Montréal à CKAC-Télémédia. Là, durant les années 1980, il a fait ses premières grandes couvertures journalistiques, comme l’histoire des sœurs Lévesque et le massacre des élections ratées en Haïti en 1987.

Il est passé par la suite à TVA, où il a couvert entre autres la crise d’Oka de 1990 et la guerre du golfe Persique en 1991. En 1993, il s’est joint à l’équipe de l’émission Le Point à Radio-Canada, animée à l’époque par Jean-François Lépine. Il y a réalisé des reportages aussi divers que la légalité des « danses à 10 $ » ou la première élection présidentielle en Afrique du Sud.

Il préside la Fédération professionnelle des journalistes du Québec depuis 2004. Ces dernières années, il a signé quelques documentaires tout en assumant une charge de cours en journalisme à l’UQAM[réf. souhaitée].

Il tient un blog sur le site Radio-Canada.ca[1]. En 2010, il est poursuivi pour « diffamation et violation de la vie privée » suite à une série d’articles sur ce blog sur des personnalités politiques montréalaises[2].

Enquête[modifier | modifier le code]

En 1997, Alain Gravel est devenu animateur de l’émission Enjeux, aujourd'hui appelée Enquête, une émission de télévision basée sur le journalisme d'enquête et diffusée à la télévision de Radio-Canada.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Avec ses collaborateurs, il a remporté au fil des ans six prix Gémeaux, le prix Italia 2004 pour un reportage sur la télé réalité, et un prix au New York International Documentary Festival (en) pour un documentaire sur les délateurs.

Au gala Artis 2013, il a remporté le prix du meilleur animateur d'émissions d'affaires publiques[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Carnets d'Alain Gravel sur Radio-Canada.ca