Alain Grandjean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grandjean.
Alain Grandjean
Alain Grandjean - 2009.jpg

Alain Grandjean en 2009

Biographie
Naissance
Nom de naissance
Alain René François Grandjean[1]
Nationalité
Formation
Activité

Alain Grandjean, né en , est polytechnicien[a], économiste, fondateur et associé de Carbone 4, cabinet de conseil et d'études sur le carbone[5].

Formation[modifier | modifier le code]

Alain Grandjean est ancien élève de classe de mathématiques spéciales M' au lycée Louis-le-Grand[6], diplômé de l’École polytechnique[4],[1] — X 1975 — et de l’École nationale de la statistique et de l'administration économique et docteur en économie de l’environnement.

Travaux institutionnels[modifier | modifier le code]

  • Membre du comité de veille écologique[7] et du comité stratégique de la fondation Nicolas-Hulot depuis 2005. Il a participé à la rédaction de la partie « Taxe carbone » du « pacte écologique » de Nicolas Hulot.
  • Membre du conseil scientifique du think-tank The Shift Project.
  • Membre du Conseil économique pour le développement durable auprès du ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.
  • Membre de la commission du Conseil d’analyse stratégique sur la valeur tutélaire du carbone.
  • Représentant de la fondation Hulot à l’atelier 1 (Énergie-climat) du « Grenelle de l’environnement ».
  • Membre de la commission Rocard sur la « Contribution climat énergie »[8].
  • Membre de la commission Juppé/Rocard[9] sur le grand emprunt[10].
  • Co-président avec Pascal Canfin de la mission « Mobiliser les financements pour le climat[11] », commandée par le président François Hollande en amont de la COP21.
  • Co-président avec Pascal Canfin et Gérard Mestrallet, de la « mission sur le prix du carbone au niveau européen[12] », commandée par la ministre de l'Environnement et présidente de la COP Ségolène Royal.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sur son blog — cf. le site de Alain Grandjean[2] —, Alain Grandjean confirme son âge, qui est cohérent avec celui de son entrée à l'École polytechnique, à savoir 20 ans en 1975 : cf. une consultation de l'annuaire de l'École polytechnique[3] ou une autre sur le site de l'AX[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ouvrir la « Page d’accueil », sur le site de la bibliothèque de l'École polytechnique, Palaiseau (consulté le 18 juin 2015), sélectionner l’onglet « Catalogues de la BCX → Famille polytechnicienne », effectuer la recherche sur « Alain Grandjean », résultat obtenu : « Grandjean, Alain René François (X 1975) ».
  2. [1].
  3. [2].
  4. a et b De la promotion X1975, cf. « Fiche de Alain Grandjean », sur le site de l'association des anciens élèves et diplômés de l'École polytechnique (l'AX), Paris (consulté le 18 juin 2015).
  5. [3].
  6. Classe dite « XM'2 », avec le professeur de mathématiques Georges Flory, co-rédacteur de la Revue de mathématiques spéciales, classe où se trouvait la même année le mathématicien Georges Skandalis, entré « 1er bis » à l'École normale supérieure de la rue d’Ulm, i.e. étranger ex aequo du 1er français, Jean-Christophe Yoccoz, alors élève de « XM'3 » du même lycée puis médaille Fields en 1994 (en même temps qu'un autre ancien élève de XM'3 la même année, Pierre-Louis Lions).
  7. Liste des membres du comité de veille écologie de la FNH.
  8. Rapport de la commission Rocard.
  9. [4].
  10. Liste des membres de la commission Rocard / Juppé sur le grand emprunt.
  11. [5].
  12. [6].
  13. "Le plein s'il vous plaît !".

Liens[modifier | modifier le code]