Alain Goldman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Goldman
Portrait AG HD.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Alain Goldman est un producteur de cinéma né en 1961.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille juive ashkénaze, Alain Goldman naît en 1961 à Paris, dans le quartier de Montmartre. Son oncle Bernard Goldman fut le premier représentant d'Universal en France, jusqu'en 1956[1]. Son père, Daniel Goldman, fut le patron d'United International Pictures, qui regroupait Paramount, Universal, MGM et United Artists[2]. Sa mère, Hélène Goldman, née Edelman est la sœur du philosophe et juriste Bernard Edelman.

À 18 ans, il décide d'aller en Israël pour y faire une partie de ses études supérieures à l’Université hébraïque de Jérusalem. De retour en France, il termine ses études à l’Université de Paris 1 où il obtient une maîtrise d’Économie et de Gestion ainsi qu’un DEA de Finances.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière professionnelle aux côtés de Jean Frydman (ancien résistant et propriétaire du catalogue de films RKO en France) puis chez MK2 où à 26 ans, il devient président du groupe MK2 Diffusion qui regroupe les activités de production, distribution, exploitation et ventes internationales[1].

La production de films[modifier | modifier le code]

En 1992, il créée la société Légende Films pour produire son premier film en tant que producteur indépendant : 1492, Christophe Colomb, réalisé par Ridley Scott, qui connaît un grand succès commercial (3,5 millions de spectateurs en France)[1]. Il réunit en son temps le plus gros budget (47 Millions de dollars) d’un film indépendant, grâce à des accords de coproduction avec les pays européens, un préachat par les États-Unis et des préventes dans le monde entier[1].

En 1995, Alain Goldman coproduit le film Casino de Martin Scorsese. Le financement du film est obtenu notamment par un accord entre un studio américain, Universal Pictures, le groupe TF1 et Légende[3].

Il a ensuite produit Vatel de Roland Joffé, Les Rivières Pourpres et Babylon AD de Mathieu Kassovitz, La French et HHhH de Cédric Jimenez.

Par ailleurs, Alain Goldman a produit des comédies et satires populaires[4] comme L’Enquête Corse d’Alain Berberian, Coco de Gad Elmaleh, 99 Francs de Jan Kounen, Fatal de Michaël Youn, Case Départ de Fabrice Eboué et Thomas Ngijol, mais aussi Paulette de Jérôme Enrico, La Folle Histoire de Max et Léon du Palmashow ou Santa & Cie d'Alain Chabat.

En 2008, La Môme réalisé par Olivier Dahan et interprété par Marion Cotillard, a obtenu de nombreux prix internationaux dont 2 Oscars, 5 BAFTA, 1 Golden Globe[5] et 5 César[6].

En 2010, il produit un film sur la rafle du Vél d'Hiv, plus de 60 ans après les faits : La Rafle de Roselyne Bosch[1].

En 2019 J’Accuse de Roman Polanski, avec Jean Dujardin dans le rôle du Colonel Picquart. Le film est récompensé par un Lion d’Argent au Festival du Film de Venise et de 3 Césars dont celui de meilleur réalisateur[7].

Il produit en 2022 le premier film d’Amazon Prime en France, Le Bal des Folles, réalisé par Mélanie Laurent et interprété par Lou de Laâge, qui obtient un International Emmy Award pour ce rôle[8].

La production de séries TV[modifier | modifier le code]

Alain Goldman produit une première série en 2017 avec Netflix. Il s’agit de The Spy, écrite et réalisée par Gideon Raff et interprétée par Sacha Baron Cohen[9].

Il se lance dans l’animation en 2021 avec la série Astérix pour Netflix, écrite et réalisée par Alain Chabat[10].

En 2022, il produit pour Amazon Prime une série intitulée Alphonse, écrite et réalisée par Nicolas Bedos avec Jean Dujardin dans le rôle principal[11].

Banijay[modifier | modifier le code]

En 2022, Banijay et Alain Goldman officialisent une association au travers de deux nouvelles entités : Montmartre Films (ex Légende Films) et Pitchipoï Productions[12].

Décoration[modifier | modifier le code]

En 2008, Alain Goldman a été décoré du titre de Chevalier de la Légion d'Honneur[13].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Jean-Luc Douin, « Ilan Goldman : le goût du risque », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  2. Le Film Français, « Congrès FNCF 2014 - Daniel Goldman : Le bon sens a toujours joué », sur Le Film Français,
  3. Michael Williams, « Franco TF1 gambles on ‘Casino’ and H’wood », sur Variety,
  4. « Alain Goldman », sur www.unifrance.org (consulté le )
  5. La Môme
  6. « La Môme », sur Académie des César
  7. « Mostra de Venise : le film "J'accuse" de Roman Polanski reçoit le Grand prix du jury », sur L'Express,
  8. Nicolas Colle, « Lou de Laâge remporte l'International Emmy Award », sur Ecran Total,
  9. Elsa Keslassy et Elsa Keslassy, « ‘The Spy’ Producer Legende Tees Up Three New Drama Series (EXCLUSIVE) », sur Variety,
  10. Par Christophe Levent Le 2 mars 2021 à 20h04, « Alain Chabat va réaliser une série animée Astérix pour Netflix », sur leparisien.fr,
  11. Le Film Français, « Nicolas Bedos, Jean Dujardin et Alain Goldman réunis autour d'Alphonse pour Amazon », sur Le Film Français,
  12. Le Film Français, « [Exclusif] Alain Goldman s’associe avec Banijay », sur Le Film Français,
  13. JORF n°0163 du 13 juillet 2008, « Légifrance », sur www.legifrance.gouv.fr
  14. https://www.imdb.com/title/tt0118612/fullcredits
  15. « XXL (1997) - IMDb » (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]