Alain Gérard (politicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alain Gérard et Gérard.

Allain Gérard dit Alain Gérard, né le à Tréméven (Côtes-du-Nord) et mort le à Quimper [1],[2], est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cadre administratif de profession, il est membre de la commission supérieure du Crédit maritime mutuel.

Entré en politique en devenant le suppléant de Marc Bécam, député de la 1re circonscription du Finistère, il le remplace lorsque celui-ci entre au gouvernement. Son modèle politique demeure le général de Gaulle : « C'est sans doute prétentieux, mais de Gaulle est pour moi un modèle d'homme qui a toujours su que faire de la politique, c'est prévoir et inventer l'avenir pour que des hommes et des femmes y puisent de nouvelles énergies[3]

Le , lors d'une élection sénatoriale partielle provoquée l'élection de Marc Bécam comme député, il est élu sénateur du Finistère. Il est réélu le 24 septembre 1989, puis le 27 septembre 1998 sous l'étiquette RPR[4]. Au Sénat, membre du groupe UMP, il préside le groupe sénatorial d'amitié « France - Croatie ». Il ne se représente pas en 2008.

Lors des élections municipales de 2001, il permet à la droite de reconquérir la mairie de Quimper en l'emportant face au candidat socialiste Jean-Claude Joseph, succédant ainsi au maire sortant Bernard Poignant (PS) qui ne se représentait pas. Il préside à partir de cette date, et jusqu'en 2008, la Communauté d'agglomération Quimper Communauté.

Alain Gérard est ensuite membre du Conseil supérieur des chambres régionales des comptes au titre des personnalités qualifiées, désigné par décision du président du Sénat, Gérard Larcher, en date du .

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

  • Formation : CAP d'électricien du bâtiment, puis brevet professionnel d'électrotechnique en cours du soir.
  • 1956-1959 : exploitant agricole.
  • 1963-1978 : professeur de technologie au Likès, à Quimper.
  • 1981-1986 : cadre administratif chez Matra Communication à Quimper.

Mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]