Alain Freixe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Freixe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Alain Freixe est un poète français né le , chroniqueur au journal L’Humanité et à l’hebdomadaire Patriote Côte d’Azur, lauréat du prix Louis-Guillaume en 2000[1].

Alain Freixe enseigne les Lettres au Lycée Renoir de Cagnes-sur-Mer, et est chargé de mission « Poésie » à la Délégation à l’Art et à la Culture du rectorat de l’académie de Nice. Il est également membre du comité de la revue Friches, président de l’Association des Amis de l'Amourier et directeur de publication de la gazette Basilic. Il anime par ailleurs l’association Podioés d’Yves Ughes, son président, et de Jean-Marie Barnaud. Cette association a pour objet la défense et l’illustration de la poésie à Grasse, et organise tous les ans, dans le cadre de la Bibliothèque Municipale de Grasse, un cycle de rencontres-conférences Pourquoi des poètes…? Enfin, Alain Freixe est vice-président du Centre Joë Bousquet et son temps, Maison des mémoires, à Carcassonne.

Bibliographie sélective (Livres courants)[modifier | modifier le code]

  • Partage Orphelin, éd. La Coïncidence, Guy Chambelland 1981
  • Ailes, quant à la détourne, éd. La Coïncidence, Guy Chambelland 1982
  • Où suffit la lumière, Prix Roger-Lucien Geeraert, éd. Cahiers Froissart 1989
  • À jour perdu, éd. Encres Vives 1995
  • Comme des pas qui s’éloignent, Prix Louis-Guillaume 2000, Frontispice de Leonardo Rosa, éd. L’Amourier 1999 revue de presse
  • Entre pierres et lumières, Éd. La porte 2000
  • Avant la nuit, Prix Edgar Mélik 2004, Frontispice de Marie Alloy, éd. L’Amourier 2003 revue de presse
  • Pas une semaine sans Madame, en collaboration avec Raphaël Monticelli et Jean-Jacques Laurent, 2003
  • Traces du temps, sur des œuvres de Leonardo Rosa en collaboration avec Raphaël Monticelli et Bernard Noël, éd. L’Amourier 2003
  • Villes, passages sombres du temps précédé de Sur le sombre, éd. La Porte 2004
  • Rappelez-vous, écrit à deux mains avec Yves Ughes, préface de Raphaël Monticelli, éd. La Porte 2006
  • Dans les ramas, Frontispice d’Anne Slacik, éd. L’Amourier 2007
  • Voix du Basilic, entretiens conduits par Alain Freixe, éditions de l’Amourier, collection Voix d’écrit, Juin 2008
  • Chants de l’évidence, Jean-Max Tixier, entretien avec Alain Freixe, éditions Autre temps, automne 2008
  • Les arbres, pas plus loin, reproduction de 5 Linogravures de Lionel Balard, Cahier des Passerelles N°2, 70 exemplaires, octobre 2009
  • Madame des villes, des champs et des forêts, avec Raphaël Monticelli, L’Amourier, mai 2011
  • Pour une théorie de l’émergencesuivi de Comme on tombe amoureux, éditions La Porte, 200 exemplaires, mars 2012
  • Vers les riveraines, collection Fonds poésie, éditions de l’Amourier, 2013
  • Arrêt dans la montagne avec des encres de Francine Irissou, 120 exemplaires, Les Cahiers du Frau, 2014 (épuisé)
  • Main de cendre, main de nuit, éditions La Porte, janvier 2016
  • Contre le désert, septembre 2017, collection Fonds poésie, éditions de l’Amourier
  • Et toujours finir dans les pierriers, Cahiers de la passerelle, gravures de Béatrice Heudenbourg, 2017
  • Vers ce pays dont on est l’homme, éditions Tipaza, collection Métives, juin 2018 (la marelle!) avec des repros de peintures d’Henri Baviera.
  • Les blessures de Joë Bousquet 1918 – 1939 avec Serge Bonnery aux éditions du Trabucaïre (Perpignan), mai 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir la liste des lauréats sur le site de l'association des amis de Louis Guillaume