Alain Fauconnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alain Fauconnier
Fonctions
Sénateur français

(5 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection 21 septembre 2008
Circonscription Aveyron
Groupe politique SOC
Maire de Saint-Affrique

(19 ans, 3 mois et 15 jours)
Prédécesseur Fernand Sambucy
Successeur Sébastien David
Conseiller général de l'Aveyron

(2 ans, 11 mois et 24 jours)
Circonscription Canton de Saint-Affrique
Prédécesseur Paul Roques
Successeur Jean-Luc Malet
Conseiller régional de Midi-Pyrénées

(10 ans, 6 mois et 15 jours)
Président Martin Malvy
Biographie
Date de naissance (77 ans)
Nationalité Française
Parti politique PS
Profession Conseiller principal d'éducation

Alain Fauconnier est un homme politique français, né le , membre du PS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors des élections sénatoriales de septembre 2014, Alain Fauconnier est battu, de même que l'ancienne ministre délégué PRG Anne-Marie Escoffier, par les deux candidats centre/droite, l'Union des démocrates et indépendants Jean-Claude Luche et l'UMP Alain Marc.

Il engage un recours au Conseil Constitutionnel contre Jean-Claude Luche et Alain Marc, leur reprochant d'avoir octroyé en tant que respectivement président du Conseil Général et 1er vice-président de trop larges subventions en faveur des grands électeurs.

Le Conseil Constitutionnel déboute finalement Jean-Claude Luche et Alain Marc du recours engagé contre eux, et valide leur élection au sénat.

Ce même Conseil Constitutionnel condamne Alain Fauconnier à 1 an d'inéligibilité en raison de dépenses importantes réglées directement par le candidat et non par son mandataire financier et qui "caractérisent un manquement d'une particulière gravité" : cette condamnation empêche Alain Fauconnier d'être candidat aux Régionales de [1].

En mars et juin 2020, Alain Fauconnier conduit une liste aux élections municipales de Saint-Affrique, avec Jean-Luc Malet, ancien conseiller général, condamné par la justice pour avoir fait travailler du personnel municipal à son domicile. La liste d'Alain Fauconnier est battue au 2e tour de l'élection municipale par Sébastien David (45.92% des voix contre 41.04% pour Alain Fauconnier, et 13.04% pour Loïc Raynal), après 19 ans de socialisme à la mairie de Saint-Affrique.

Mandats[modifier | modifier le code]

  • 1977-1989 : conseiller municipal d'opposition de Saint-Affrique
  • 1989-1995 : premier adjoint au maire de Saint-Affrique. En conflit ouvert avec André Vigouroux, maire de Saint-Affrique, de 1989 à 1995 : Alain Fauconnier demandait la démission d'André Vigouroux, mais ne l'obtint jamais[réf. souhaitée].
  • 1995-2001 : conseiller municipal d'opposition de Saint-Affrique.
  • 1998-2001 : conseiller général de l'Aveyron - Canton de Saint-Affrique (démission en du fait de la loi sur le cumul des mandats)
  • 1998-2004 : conseiller régional de Midi-Pyrénées
  • 2004-2008 : cinquième vice-président du conseil régional Midi-Pyrénées (démission en en vertu de la loi sur le cumul des mandats)
  • 2001-2020 : maire de Saint-Affrique ; réélu en mars 2008 au premier tour, face à la liste menée par Serge Wenner et Sébastien David ; réélu le face à la liste UMP menée par Sébastien David ; battu en juin 2020 par la liste Envies & Renouveau conduite par Sébastien David Les Républicains
  • 2008-2014 : sénateur de l'Aveyron[2].
  • 2011-2020 : président du parc naturel régional des Grands Causses.
  • Depuis le 28 juin 2020 : conseiller municipal d'opposition de Saint-Affrique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décision n° 2015-4920 SEN du 18 juin 2015 », sur Conseil constitutionnel (consulté le ).
  2. « Une sénatoriale qui profite à la gauche », le Point, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à la vie publiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :