Alain Cuniot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cuniot.
Alain Cuniot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Alain Cuniot est un réalisateur, acteur, metteur en scène de théâtre et écrivain français, né à Reims le et mort à Paris le .

Il tourne plusieurs films, dont deux longs métrages, au cours des années 1960.

Il a exercé diverses activités : comédien, metteur en scène, producteur, éditeur, critique théâtral, chroniqueur scientifique, poète, conférencier, fondateur de cafés-théâtres[1], essayiste, animateur culturel…

En 1986, il fonde le Festival Sciences et Illusions qu'il organise avec Vincent Frézal et qui vise à démystifier les affirmations des partisans du paranormal. Subventionné par les ministères de la recherche et de la culture, ce festival s'est entouré d'un Comité scientifique de premier plan, regroupant de nombreuses personnalités nationales et internationales, de la médecine, des lettres, des arts et de la culture.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages 
  • 1962 : L'Éveil
  • 1962 : La Naturalisée
  • 1962 : Jeanne et Jacques
  • 1964 : Le Rond-point des impasses
  • 1965 : Escalier sur cour
Longs métrages 

Publications[modifier | modifier le code]

  • Bubutz, pièce possible en 41 panneaux. Suivie de Amour un, poèmes complémentaires, Éditions du Cercle, 1971
  • Outrage aux bonnes mœurs, pièce en trois actes, avec Éric Westphal et Raymond Gerbal, L'avant-Scène, 1983
  • Incroyable, mais faux ! Essai critique sur l'obscurantisme moderne, préface d'Albert Jacquard, L'Horizon chimérique, 1989
  • Il n'y a pas de folies douces, avec Iryna Mylymuk et Daniel Beysens, Book-e-book.com, 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notamment - en 1979 - L'Échaudoir, rue Corentin Cariou à Paris (Charles Joyon, Du café au théâtre. Voyage avec les baladins des petites scènes, L'Harmattan, 2004, p. 188)

Liens externes[modifier | modifier le code]