Alain Claude Sulzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Claude Sulzer
Description de l'image Alain Claude Sulzer M09-2011.jpg.
Naissance (64 ans)
Riehen
Auteur
Langue d’écriture Allemand

Œuvres principales

Alain Claude Sulzer, né le à Riehen, est un écrivain suisse alémanique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation de bibliothécaire, il travaille comme journaliste. Il commence à écrire dans les années 1980. En 1990, il participe au concours du prix Ingeborg Bachmann à Klagenfurt, dont il sera membre du jury dix-huit ans plus tard, en 2008. Il reçoit en 2005 le prix Schiller et en 2008 le prix Médicis étranger pour le même livre, Un garçon parfait, sur les thèmes essentiels de l'amour, de la séparation, du mensonge à travers une histoire d'homosexualité.

Il se partage entre Bâle et Vieux-Ferrette en Alsace.

Il est l'auteur de romans, de nouvelles, d'essais et de pièces radiophoniques. Il est aussi traducteur depuis le français.

Les Éditions Jacqueline Chambon ont publié, le , Un garçon parfait, le 1er roman traduit en français de Alain Claude Sulzer.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Das Erwachsenengerüst, Munich 1983
  • Bergelson, Munich 1985
  • Das Künstlerzimmer, Stuttgart 1988
  • Die siamesischen Brüder, Stuttgart 1990
  • Urmein, Stuttgart 1998
  • Annas Maske, Zurich 2001
  • Ein perfekter Kellner, Zurich 2004
  • Privatstunden, Zurich 2007
  • Zur falschen Zeit, Berlin 2010
  • Aus den Fugen, Berlin 2012
  • Postskriptum, Cologne, 2015

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Un garçon parfait (Ein perfekter Kellner), traduction française de Johannes Honigmann, Nîmes : Jacqueline Chambon, avril 2008, 236 p. (ISBN 978-2-7427-7400-5)
  • Leçons particulières (Privatstunden), traduction française de Johannes Honigmann, Nîmes : Jacqueline Chambon, septembre 2009, 256 p. (ISBN 978-2-7427-8588-9)
  • Une autre époque (Zur falschen Zeit), traduction française de Johannes Honigmann, Nîmes : Jacqueline Chambon, janvier 2011, 268 p. (ISBN 978-2-7427-9502-4)
  • Une mesure de trop (Aus den Fugen), traduction française de Johannes Honigmann, Nîmes : Jacqueline Chambon, septembre 2013, 272 p. (ISBN 978-2-330-02248-8)
  • Post-scriptum (Postskriptum), traduction française de Johannes Honigmann, Nîmes : Jacqueline Chambon, septembre 2016, 278 p. (ISBN 978-2-330-06656-7)

Traductions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]