Alain Chareyre-Méjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Méjan.

Alain Chareyre-Méjan est un philosophe français, spécialiste de la pensée du fantastique.

Auditeur de Jacques Lacan durant les années 1970 mais proche de Clément Rosset[1] dans les années 1980, il suit un chemin philosophique qui croise à la fois Heidegger et Jankélévitch. Sa conception du fantastique fait droit au réel comme simple et inquiétant à la fois[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de philosophie, il enseigne durant les années 1980 dans le secondaire avant d’entrer au département des arts plastiques de l’Université de Provence, où il deviendra professeur d’esthétique.

Son goût pour la « littérature bis » et sa réflexion philosophique sur le fantastique l’ont porté vers l’activité éditoriale. Chez Actes Sud il a animé la collection « Les Fantastiques ». Il a préfacé plusieurs classiques du genre, par exemple Bram Stoker et Guy de Maupassant.

Il est membre du CERLI.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (avec Charles Floren et Guillaume Badoual), Epicure ou le bonheur sans détour, Arles - Bruxelles - Lausanne, 1993.
  • Le réel et le fantastique, Paris, 1999
  • Expérience esthétique et sentiment de l'existence, l'indifférence du monde, Paris, 2000
  • (dir.) Des regards aux mots : études en hommage à Jean Arrouye, Aix-en-Provence, 2006
  • Isa Barbier : Dessaisissement, avec Bernadette Clot-Goudard et Nadine Gomez, Lyon, 2007
  • Cueco ou la nature des choses, Paris, 2008
  • Essai sur la simplicité d'être, Toulouse, 2009
  • (dir., avec Céline Aubertin) Esthétiques de l'arbre, Aix-en-Provence, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rosset a dirigé sa thèse.
  2. Dès 1980, il écrivait avec Robert Pujade et Roger Bozzetto : « Le fantastique ne donne pas à voir un monde mais une déchirure » (Europe, mars 1980, p. 28).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Page sur le site des éditions Érès.
  • « L'athéisme mystique des images », article paru dans E-rea / Revue électronique d’études sur le monde anglophone, no 5, 2 : Gothic Miscellanies, 2007.