Aladár Rácz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rácz.
Dans le nom hongrois Rácz Aladár, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Aladár Rácz, où le prénom précède le nom.
Aladar Racz
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
BudapestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Musicien, cymbalisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Kossuth ()
Prix de l’héritage hongrois (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Aladár Rácz, né le à Jászapáti (Hongrie) et mort le à Budapest (Hongrie), est un musicien hongrois, joueur de cimbalom [1], lauréat du prix Kossuth[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Rácz Aladár est issu d'une famille de musiciens gitans dont il est le troisième enfant de quatorze. À partir de trois ans et demi, il apprend à jouer de la musique avec son père, qui lui fabrique un petit cimbalom (cymbalum). À l'âge de 8-9 ans, il joue dans l'orchestre de son père.

À l'âge de seize ans, il joue le soir au café EMKE de Budapest. En 1910, à l'âge de 24 ans, il est engagé dans un ensemble tzigane hongrois avec lequel il part jouer à Paris, puis en tournée à Paris puis en France, Espagne et Égypte.

Il acquiert rapidement une grande renommée, Saint-Saëns l'a d'ailleurs appelé le "Ferenc Liszt du cymbalum". 

Plaque commémorative d'Aladár Rácz à Budapest.

Discographie[modifier | modifier le code]

Prix, récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1948 : Prix Kossuth
  • 1999 : Prix du patrimoine hongrois (à titre posthume)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cimbalom est le nom hongrois du cymbalum.
  2. (hu) http://razeneiskola.hu, site de l'école de musique Rácz Aladár à Budapest.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :