Al Palmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Al Palmer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alan Douglas "Al" Palmer (Montréal, - Montréal, ) était un journaliste et chroniqueur montréalais.

Al Palmer amorce sa carrière journalistique, à Montréal, au début des années 1930, couvrant des événements sportifs.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il s’engage dans l'armée canadienne pendant cinq ans, terminant sa carrière militaire en tant que journaliste pour l'armée.

Après la guerre, il devient journaliste policier au Montreal Herald avant d'y obtenir sa propre chronique Man About Town, dont le thème est Montréal. Il devient alors l'un des spécialistes les plus respectés de la scène montréalaise. Il couvre également les activités reliées aux cabarets montréalais dans une chronique appelée Cabaret Circuit. Il deviendra pendant près de 15 ans, le chroniqueur des nuits montréalaises.

Il est très proche des artistes, des gérants et des propriétaires de cabarets de Montréal[1]. On lui connaît une relation avec la grande vedette de l'époque, Lili St-Cyr[2].

À la disparition du Montreal Herald en 1957, il passe à l'emploi du journal The Gazette, couvrant d'abord les événements policiers. Al Palmer écrira une autre chronique populaire sur Montréal intitulée Our Town. Parallèlement à sa carrière journalistique, Al Palmer écrira deux livres, Sugar-Puss et Montreal Confidential qui illustreront sa grande passion pour Montréal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Weintraub, W., City Unique : Montreal Days and Nights in the 1940s and 1950s, Toronto, Robin Brass Studio, 2004, p. 135 à 140
  2. Montreal Mirror

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]