Al-Batina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Al Batinah

Al-Batina (arabe : الباطنة) était une région côtière du nord du Sultanat d'Oman, regroupant une population inférieure à un million d'habitants.

Source chaude à Al-Thawara

La réforme du l’a scindé en deux gouvernorats[1] : Al-Batina du Nord et Al-Batina du Sud.

Villes principales[modifier | modifier le code]

(du Nord au Sud)

Autres lieux ou localités intéressants[modifier | modifier le code]

Le fort Nakhal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hartmut Asche, Mobile Lebensformgruppen Südost-Arabiens im Wandel : die Küstenprovinz Al Bāținah im erdölfördernden Sultanat Oman, D. Reimer, Berlin, 1981, 344 p. (ISBN 978-3-496-00302-1) (texte remanié d'une thèse soutenue à l'Université de Göttingen en 1980)
  • (en) Climate of the Batinah (1973-1977), F.A.O. Project OMA 77/001, document no 4, Directorate of Agriculture, Water Resources Department, Mascate, 1977, 26 p.
  • (en) Robert H. Dale, Salinity survey of the Batinah, Public Authority for Water Resources, Sultanat d'Oman, 1983, 28 p.
  • (en) R. A. Honeywell, Birds of the Batinah of Oman, Ruwi, Muscat, 1976, 144 p.
  • (en) Years of endeavour and achievement : Al Batinah, Ministry of Information, Sultanat d'Oman, 1995, 119 p.
  • Bruno Le Cour Grandmaison, « La plaine de la Batinah », in Le sultanat d'Oman, Karthala, Paris, 2000, p. 16-17 (ISBN 978-2-84586-021-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]