Al-Adil Zayn ad-Dîn Kitbugha al-Mansur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Mansur.
 Ne pas confondre avec Ketboğa Noyan[1] (général) mongol mort en 1260
image illustrant une personnalité image illustrant égyptien image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant une personnalité égyptienne et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Al-Adil Zayn ad-Dîn Kitbugha al-Mansur[2] ou Kitbugha est le sultan mamelouk d'Égypte de 1295 à fin 1296.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1293, à la mort de Qala'ûn, son fils An-Nâsir Muhammad devient sultan à l'âge de neuf ans. Kitbugha est le vice-sultan et régent (naib) qui détient le pouvoir réel. Deux ans plus tard Kitbugha démet An-Nâsir Muhammad et prend le pouvoir. Kitbugha désigne Lajin comme naib[3].

Kitbugha est d'origine mongole. Il autorise les membres de la tribu mongole des Oïrats à pénétrer en Égypte. Contrairement à ce qu'avait fait Baybars lorsqu'il avait fait venir des turcs, Kitbugha ne contraint pas les nouveaux arrivants à se convertir à l'islam. Une famine décime alors la population qui voit là une manifestation de la colère divine contre celui qui a laissé des mécréants s'installer en Égypte[3]. Le mécontentement est tel qu'en novembre 1296, Lajin peut démettre sans difficulté Kitbugha et prendre sa place[4]. Kitbugha prend la fuite et se réfugie à Damas. Par la suite, Lajin lui attribue le commandement de la forteresse de Sarkhad[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noyan est un titre militaire mongol équivalent au titre persan d’Amir-e Tûmân, en persan : amīr-e tūmān, امیر تومان, commandant de dix mille (hommes) c'est-à-dire responsable d’une région capable de fournir dix mille soldats. Voir (en) J. Calmard, « Amīr(-e) tūmān », dans Encyclopædia Iranica en ligne.
  2. en arabe : al-ʿādil zayn al-dīn kitbuḡā al-manṣūr, العادل زين الدين كتبغا المنصور ; en turc : Kitbuga
  3. a et b André Clot, op. cit., « L'âge d'or », p. 120
  4. André Clot, op. cit., « L'âge d'or », p. 121
  5. « Sultan Katbugha », sur L’Égypte éternelle

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]