Al-Achraf Janbalat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Al-Achraf Janbalat
Biographie
Naissance
Décès

Al-Achraf Janbalat[1], Janbalat, Jânbulât[2] ou Djan Belat[3] (1455[4]-1501) est un sultan mamelouk burjite qui règne en Égypte en 1500 et 1501.

Biographie[modifier | modifier le code]

Az-Zâhir Qânsûh est un ancien esclave circassien de Qaitbay qui accède pouvoir. Quelques mois après son arrivée au pouvoir, il apprend qu'il est menacé par un complot. Il s'enfuit déguisé en femme, mais il est arrêté et exilé à Alexandrie où l'on perd sa trace[5].

Janbalat qui lui succède est l'époux d'une très riche esclave du harem, il prend le titre d’Al-Achraf. Six mois plus tard il est renversé par Tuman Bay, ancien chancelier de Qaitbay et gouverneur de Syrie. Janbalat essaie vainement de résister dans la citadelle. Tuman Bay l'envoie à Alexandrie puis le fait décapiter[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en arabe : al-ʾašraf janbalāṭ (junblāṭ ?), الأشرف جنبلاط « le noble » ; en turc : Canbulat
  2. Jânbulât d'après (en) Clifford Edmund Bosworth, op. cit.
  3. Djan Belat d'après André Clot, op. cit.
  4. Il a quarante-cinq ans en 1500 d'après André Clot, op. cit., « Les éternelles sanglantes querelles », p. 230-231
  5. a et b André Clot, op. cit., « Les éternelles sanglantes querelles », p. 230-231

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]