Aktach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Aktach (rivière).
Aktach
Акташ
Vue d'une rue d'Aktach
Vue d'une rue d'Aktach
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujet fédéral République de l'Altaï
Code OKATO 84 240 875 001
Indicatif (+7) 38848
Démographie
Population 3 600 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 50° 18′ 40″ nord, 87° 35′ 57″ est
Altitude 1 758 m
Fuseau horaire UTC+07:00 (KRAT)
Heure de Krasnoïarsk
Divers
Statut Village
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République de l'Altaï

Voir sur la carte administrative de République de l'Altaï
City locator 14.svg
Aktach

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Aktach

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Aktach
Sources
Liste des villes de Russie

Aktach (en russe : Акташ; ce qui signifie « roche blanche » en altaï méridional) est un village d'environ 4 000 habitants qui se trouve au sud-est de la république de l'Altaï (fédération de Russie) au kilomètre 788 de la route de la Tchouïa qui mène en Mongolie. Cette localité abrite la 75e brigade de l'Altaï qui garde les frontières. C'est ici que les étrangers doivent faire leur demande deux mois à l'avance pour pénétrer le territoire frontalier au-delà de Koch-Agatch. Akatch dépend du territoire administratif du raïon de Koch-Agatch.

Géographie[modifier | modifier le code]

Akatch se trouve sur le versant sud des monts Kouraï. À droite de la vallée de la rivière Tchibit, on atteint, après avoir franchi la Porte Rouge, le lac Tcheïbek-Kol et au-delà la route d'Oulagan qui mène à Oust-Oulagan et à la réserve naturelle de l'Altaï, patrimoine mondial de l'Unesco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village a été fondé dans les années 1940 pour la recherche du mercure et l'exploitation forestière. Aujourd'hui c'est également une étape vers la Mongolie et la steppe de la Tchouïa avec des garages, un marché, des magasins, une poste, une filiale de la Sberbank et un établissement d'enseignement général. Le village a été endommagé par le tremblement de terre du 27 septembre 2003 et les autorités locales ont mis du temps à reconstruire les bâtiments démolis.

Exploitation du mercure[modifier | modifier le code]

Les gisements de mercure ont été découverts en 1842 par Tchikhatchov, mais l'exploitation systématique n'a commencé qu'en 1942 en pleine guerre. On y trouve du cinabre fait de sulfure de mercure. C'est ainsi que le village prend naissance avec ses isbas construites pour les ouvriers de la mine et de la petite usine.