Aksel V. Johannesen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aksel V. Johannesen
Illustration.
Aksel V. Johannesen en 2015.
Fonctions
Premier ministre des Îles Féroé
En fonction depuis le
(1 mois et 15 jours)
Monarque Margrethe II
Gouvernement Johannesen II
Prédécesseur Bárður á Steig Nielsen

(4 ans et 1 jour)
Monarque Margrethe II
Gouvernement Johannesen
Prédécesseur Kaj Leo Johannesen
Successeur Bárður á Steig Nielsen
Ministre des Finances

(8 mois et 24 jours)
Premier ministre Kaj Leo Johannesen
Gouvernement Johannesen I
Prédécesseur Jóannes Eidesgaard
Successeur Jurgen Niclasen
Ministre de la Santé

(1 an, 7 mois et 5 jours)
Premier ministre Kaj Leo Johannesen
Gouvernement Johannesen I
Prédécesseur Hans Pauli Strøm
Successeur John Johannessen
Président du Parti social-démocrate
En fonction depuis le
(11 ans, 11 mois et 1 jour)
Prédécesseur Jóannes Eidesgaard
Biographie
Nom de naissance Aksel Vilhelmsson Johannesen
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Klaksvík (Îles Féroé, Danemark)
Nationalité Danoise
Parti politique Parti social-démocrate
Diplômé de Université de Copenhague
Profession Footballeur
Avocat

Aksel V. Johannesen
Premiers ministres des Îles Féroé

Aksel Vilhelmsson Johannesen, né le à Klaksvik, est un avocat et homme politique féroïen, membre du Parti social-démocrate. Il est premier ministre des îles Féroé de 2015 à 2019 et depuis 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Aksel Johannesen est le fils de Vilhelm Johannesen, un ancien homme politique qui a siégé au Løgting de 1980 à 2008[1].

Il obtient un diplôme en droit de l'université de Copenhague en 2004 et exerce la profession d'avocat à Tórshavn jusqu'en 2007, date à laquelle il commence une carrière politique.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Aksel Johannesen joue au football dans le club KÍ Klaksvík, principalement au poste d'attaquant, entre 1989 et 1995. Il sera plus tard président de ce club. Il pratique également la course à pied et devient champion national du 100 mètres en 1994.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections législatives de 2008, Aksel Johannesen est le premier suppléant au Løgting et siège parfois au parlement, souvent pour Andrias Petersen.

Il devient ministre de la santé le à la suite de la démission de Hans Pauli Strøm. Le , il démissionne de son poste pour devenir ministre des finances. Le , il devient président du Parti social-démocrate[2],[3]. Le , il est nommé vice-premier ministre.

Le Parti social-démocrate remporte les élections de 2015 avec 25,1 % des suffrages. Johannesen obtient 2 405 votes personnels, ce qui représente un nouveau record féroïen. L'ancien record appartenait à Kaj Leo Johannesen, qui en avait obtenu 1 967 en 2001[4]. Il est alors nommé Premier ministre et prend ses fonctions le .

En 2017, il soutient le mouvement pour la création d'un service de traduction de la langue féroïenne, reprochant à Google Translate de ne pas offrir cette langue dans son service de traduction[5]. En avril 2019, il annonce que les îles Féroé sont fermées au tourisme afin de mener des travaux de rénovation et d'aménagement[6]. Durant son mandat, il milite pour ouvrir le marché britannique à Føroya Tele (service de téléphonie mobile appartenant aux îles Féroé)[7].

Lors des élections de 2019, les sociaux-démocrates terminent en deuxième position. Johannesen doit laisser la direction du gouvernement à Bárður á Steig Nielsen, du Parti de l'union.

À la suite des élections anticipées du , le Parti social-démocrate retrouve la première place. Le , Johannesen est nommé Premier ministre et forme un gouvernement de coalition avec les partis République et Progrès[8].

Aksel V. Johannesen
Image illustrative de l’article Aksel V. Johannesen
Aksel V. Johannesen en 2012.
Biographie
Nationalité Féroïen
Naissance (50 ans)
Klaksvík (îles Féroé)
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Attaquant
Parcours amateur
Années Club
1989-1995 KÍ Klaksvík38 (3)
1 Matchs de championnat uniquement.
Dernière mise à jour : 19 novembre 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Logting.fo, Aksel V. Johannesen
  2. (en) « From the history of the Social Democratic Party of the Faroe Islands »
  3. ft.dk
  4. (en)Ingi Samuelsen, « Aksel breaks all records », sur www.portal.fo, (consulté le )
  5. (en) « Faroe Islands creates its version of Google Translate after tech giant snub », sur SBS News (consulté le )
  6. (en) Katy Dartford, « Meet the country that is closing for maintenance this weekend », sur euronews, (consulté le )
  7. (en-GB) « Johannesen: ‘Investing in the future’ », sur Shetland News, (consulté le )
  8. (fo) « Nógv bendir á níggju fólk í landsstýrinum », sur in.fo,