Akl Awit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Akl Awit
Aklawit.jpg

Akl Awit en 1997

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Akl Awit (né à Beyrouth en 1952) est un poète, critique littéraire, journaliste et professeur universitaire libanais. Il est directeur de rédaction du Moulhak, supplément culturel hebdomadaire du quotidien libanais An Nahar.

Akl Awit est aussi professeur de journalisme et de littérature moderne à l'Université Saint Joseph à Beyrouth, et il donne des conférences spécialisées en littérature libanaise et arabe moderne, et participe à de fréquents débats sur ce niveau. À cause de sa lettre adressée à Dieu, éditorial en première page paru la veille de la guerre américaine contre l’Irak, il a été accusé de blasphème, et fut traduit devant les tribunaux.[réf. nécessaire]

La poésie d’Akl Awit est chargée d’énergie. Elle se distingue par son élan, son ardeur, sa trépidation, mais aussi par un sens aigu de la pause, de l’accalmie, de la nuance la plus vulnérable, de la fragilité désarmante et désarmée. Des forces antagonistes et des principes contradictoires mettent la parole en tension. On perçoit une rivalité latente ou un conflit tenace entre l’orage et l’apathie, le tumulte et la torpeur, la splendeur et la déréliction.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a publié plusieurs recueils de poèmes :

  • En effaçant l'exil de l'eau, Beyrouth, 1981
  • L'accoudée sur la fleur du corps, Beyrouth, 1985
  • Lectures de l'obscurité, Beyrouth, 1986
  • Sous le soleil du corps inconscient, Beyrouth, 1991
  • Je n'ai invité personne, Beyrouth, 1994
  • Le domaine du cyprès, Beyrouth, 1996
  • Ouvre les jours pour que je m'éclipse derrière, Beyrouth, 1998
  • Sarah al katil, Beyrouth, 2001
  • L’échappée, Beyrouth, 2001
  • Un autre ciel (anthologie poétique), Le Caire, 2002

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :