Akkermansia muciniphila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Akkermansia muciniphila
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Bacteria

Division

Verrucomicrobia
Hedlund, Gosink & Staley 1998

Classe

Verrucomicrobiae
Hedlund, Gosink & Staley 1998

Ordre

Famille

Genre

Nom binominal

A. muciniphila
Derrien et al., 2004

Akkermansia muciniphila est une bactérie dégradant la mucine (d'où son nom) et appartenant à la famille des Verrucomicrobiaceae.

En médecine[modifier | modifier le code]

Il fait partie du microbiote du tube digestif humain[1]. Sa concentration diminue en cas de diabète de type 2 ou d'obésité[2].

Sur un modèle animal, l'administration de ce germe permettrait une meilleure équilibration du diabète[3] et freinerait la formation de plaques d'athérome[4].

Une étude[5] de 2018, montre l'influence favorable de cette bactérie sur l'immunothérapie des tumeurs épithéliales avec du nivolumab.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Derrien M, Vaughan EE, Plugge CM, de Vos WM, Akkermansia muciniphila gen. nov., sp. nov., a human intestinal mucin-degrading bacterium, Int J Syst Evol Microbiol, 2004;54(pt 5):1469–1476
  2. Everard A, Belzer C, Geurts L et al. Cross-talk between Akkermansia muciniphila and intestinal epithelium controls diet-induced obesity, Proc Natl Acad Sci U S A, 2013;110:9066–9071
  3. Shin NR, Lee JC, Lee HY, Kim MS, Whon TW, Lee MS, Bae JW, An increase in the Akkermansia spp. population induced by metformin treatment improves glucose homeostasis in diet-induced obese mice, Gut, 2014;63:727–735
  4. Li J, Lin S, Vanhoutte PM, Woo CW, Xu A, Akkermansia Muciniphila protects against atherosclerosis by preventing metabolic endotoxemia-induced inflammation in Apoe−/− mice, Circulation, 2016;133:2434-2446
  5. Bertrand Routy et al., Gut microbiote influences efficacy of PD-1-based immunotherapy against epithelial tumors, Science, 359, 91, 2018.