Akita kantō matsuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 novembre 2019 à 14:17 et modifiée en dernier par Aldine Esperluette (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Akita kanto matsuri
Parade nocturne.
Parade nocturne.

Nom officiel 秋田竿燈まつり
Observé par La ville d'Akita
Type civile
Signification Chasser le malheur et espérer de bonnes récoltes
Commence 3 août
Finit 6 août
Célébrations Parade de porteurs de lanternes

Le Akita kanto matsuri (秋田竿燈まつり) a lieu dans la ville d'Akita du 3 au chaque année. On espère de bonnes récoltes en portant de longues perches de lanternes sur ses mains et ses épaules. Cette fête a été désignée comme patrimoine culturel immatériel important et est une des trois fêtes majeures de la région de Tôhoku[1].

Origines

Cette fête a commencé à l'époque d'Edo (1751-1763). Elle était une fête d'Obon pour chasser un diable qui faisait dormir les gens, mais, maintenant, on la fait pour chasser le malheur et espérer de bonne récoltes.

Types de kanto

Il y a quatre types de kanto (des longues perches de lanternes). Le plus petit fait 5 mètres, 5 kilos et porte 24 lanternes, et le plus grand fait 12 mètres, 50 kilos et porte 46 lanternes[2].

Les techniques de kanto

Il y a cinq types de techniques :

  • nagashi (remise) : reprendre le kanto d'un autre interprète et le porter à poignet inversé ;
  • hiraté (paume) : porter le kanto sur sa paume et le soulever ;
Hiraté.
  • hitai (front) : le front soutient le kanto ;
  • kata (épaules) : c'est plus facile à apprendre ;
  • koshi (reins) : c'est une technique supérieure aux autres.
Koshi.

Les problèmes récents

Il est interdit d'utiliser un drone pendant la fête pour éviter les accidents[3].

Notes

  1. (en) « Guide to Japan: Kanto Matsuri », sur www.world.jal.co.jp (consulté le ).
  2. (en) « Akita Kanto Festival (2001-2008) », sur www.kantou.gr.jp (consulté le ).
  3. (ja) « ねぶたや竿燈、ドローン禁止 東北の夏祭りで相次ぐ », sur www.nikkei.com,‎ (consulté le ).

Voir aussi

Lien externe