Akira Mizubayashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Akira Mizubayashi
Akira mizubayashi 1007471.jpg
Biographie
Naissance
(69 ans)
Sakata, Japon
Nom dans la langue maternelle
水林章Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Distinctions

Akira Mizubayashi (水林 章, Mizubayashi Akira?) est un écrivain japonais d'expression japonaise et française[1], né le à Sakata au Japon[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Akira Mizubayashi commence ses études à l’université nationale des langues et civilisations étrangères de Tokyo avant de se rendre à Montpellier, en France, où il entame en 1973 une formation afin d'enseigner le français[1]. Il passe trois années en tant qu'élève à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Il enseigne, depuis 1989, à l'université Sophia de Tokyo, au Japon[1].

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Il a publié six essais en japonais[1] avant d'écrire en français les œuvres suivantes :

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Texte autobiographique[modifier | modifier le code]

  • Mélodie : Chronique d'une passion, Paris, Gallimard. coll. « L'un et l'autre », 2013, 277 p. (ISBN 978-2-07-248464-3) ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 5811, 2014 (ISBN 978-2-07-045924-7)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]