Akhaltsikhé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Akhaltsikhé
ახალციხე
Blason de Akhaltsikhé
Héraldique
Drapeau de Akhaltsikhé
Drapeau
Akhaltsikhé
Administration
Pays Drapeau de la Géorgie Géorgie
Subdivision Samtskhé-Djavakhétie
Indicatif téléphonique +995
Démographie
Population 17 903 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 41° 38′ 20″ nord, 42° 59′ 10″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Samtskhé-Djavakhétie

Voir sur la carte administrative de Samtskhé-Djavakhétie
City locator 14.svg
Akhaltsikhé

Géolocalisation sur la carte : Géorgie

Voir la carte administrative de Géorgie
City locator 14.svg
Akhaltsikhé

Géolocalisation sur la carte : Géorgie

Voir la carte topographique de Géorgie
City locator 14.svg
Akhaltsikhé

Akhaltsikhé (en géorgien : ახალციხე) est une ville de Géorgie, située sur un affluent du Kour.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Akhaltsikhé est composé des mots géorgiens : ახალი akhali (« nouveau ») et ციხე tsikhe (« fort »). On pourrait donc le traduire par « Nouveau-Fort » ou « Châteauneuf ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette ville, capitale de la principauté de Samtskhé, conquise par les Ottomans en 1576, était depuis 1626 le chef-lieu d'un pachalik turc de même nom (pachalik d'Akhaltsikh ou de Tcheldir) qui comprenait une partie de l'Arménie et de la Géorgie turque. Elle a été cédée par les Ottomans aux Russes en 1829, puis définitivement intégré en 1783 par le Traité de Gueorguievsk. Le père de Charles Aznavour, Micha Aznavourian, y est né en 1897.

Château de Rabati[modifier | modifier le code]

Le Château de Rabati, établi par Gouaram Mamphali (roi de Tao-Klarjeti), vers 850-870, est longtemps connu comme Château de Lomisa. En 1393, les troupes de Tamerlan occupent la ville sans s'emparer du château. En 1590, par le Traité de Constantinople, l'ensemble du territoire devient ottoman.

Sous la présidence de Mikheil Saakachvili (2004-2013), une restauration accélérée a été engagée, qui a tenté d'en faire une synthèse de toutes les influences qu'a vécues la région. La protection des monuments historiques n'a pas été respectée. Le résultat est un étonnant mélange de styles architecturaux, dont un modèle pourrait en être l'Alhambra (Grenade).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.