Akhalgori (municipalité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Akhalgori
Axalgori gerbi.jpgFlag of Akhalgori Municipality.svg
Keli Lake 09.08.2005 (2).jpg
Géographie
Pays
État avec reconnaissance limitée
Région
Superficie
1 011 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
7 703 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
7,6 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Géorgie

(Voir situation sur carte : Géorgie)
Point carte.svg

La municipalité d'Akhalgori[Note 1], (en géorgien : ახალგორის მუნიციპალიტეტი, phonétiquement :Akhalgoris mounitsipalitéti), est un district de la région de Mtskheta-Mtianeti, en Géorgie, ayant fait sécession en 2008 sous la dénomination de district de Leningor de la République d'Ossétie du Sud[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Il est entouré au nord du district de Kazbegui, à l'est du district de Doucheti, au sud du district de Kaspi, à l'ouest du district de Tskhinvali et au nord-est du district de Djava, tous deux sécessionnistes.

Son altitude moyenne de 800 mètres lui confère des étés chauds et des hivers moyennement froids.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1917, son territoire appartient au district de Gori.

De 1922 à 1990, il fait partie de la région autonome géorgienne d'Ossétie du Sud, sous le nom de district de Leningori[Note 2], (en géorgien : ლენინგორის რაიონი, phonétiquement : léningoris raïoni), région dont l'autonomie est révoquée par le Soviet suprême de la RSS de Géorgie le [1].

Après le conflit de janvier 1991 à juin 1992[2], il reste sous administration géorgienne et prend le nom de district d'Akhalgori[Note 3].

Après la guerre russo-géorgienne de 2008, il échappe à la souveraineté géorgienne et devient le le district de Leningor de la République d'Ossétie du Sud[3],[Note 4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population, qui était de 12 080 habitants en 1989, a diminué et réunissait 7 703 personnes en 2002[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’orthographe des lieux géographiques utilisée est celle définie dans l’« Atlas géopolitique du Caucase » de Jean Radvanyi, géographe, professeur des universités à l’INALCO, Éditions Autrement Collection Atlas/monde, 2009, (ISBN 978-2-7467-1296-6), orthographe alignée sur celle des voyageurs francophones des XIX et XXe siècles dans le Caucase.
  2. Gorod signifie ville en russe, Leningori donnant Ville de Lénine.
  3. Akhal signifie nouvelle en géorgien, Akhalgori donnant Ville nouvelle.
  4. Le district d'Akhalgori échappe aujourd'hui à la souveraineté de la République de Géorgie au profit de la République autoproclamée d’Ossétie du Sud non reconnue internationalement (à l'exception de la Russie, du Vénézuela, du Nicaragua et des îles Nauru).

Références[modifier | modifier le code]