Ajonc de Le Gall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ulex gallii

L'ajonc de Le Gall (Ulex gallii) est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Fabaceae, originaire d'Europe occidentale. Ce sont de petits arbrisseaux épineux, d'environ 50 cm de haut, à feuilles persistantes, qui croissent dans les milieux maritimes des côtes de l'Atlantique de l'Écosse à l'Espagne.

L'espèce a été décrite par Planchon en 1849 dans les Annales des Sciences naturelles de Paris (Ser. 3,11 : 213).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ulex gallii.

Il doit épithète spécifique, gallii » à Nicolas Joseph Marie Le Gall de Kerinou qui avait le premier distingué cet ajonc de l'ajonc de Provence, mais qui n'avait pu faire paraître l'ouvrage dans lequel il décrivait la nouvelle espèce avant que Planchon ne la décrive en 1849.

Habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce des landes mésophiles, intermédiaire entre l'ajonc d'Europe et l'ajonc nain. Il pousse fréquemment en association avec la bruyère cendrée et la bruyère callune.

Répartition[modifier | modifier le code]

En France :

Description[modifier | modifier le code]

Fleur, vue sous différents angles (Cap de la Chèvre, presqu'île de Crozon, juillet 2011.

Cet arbrisseau mesure de 50 cm à 1,5 m, et jusqu'à une trentaine de cm de hauteur dans les milieux exposés (falaises et bord de mer venteux). Il est très ramifié-diffus, à rameaux peu velus, à épines dures et plus fournies que Ulex europaeus.
Les feuilles sont linéaires-lancéolées.
Les fleurs sont jaunes à jaune-orangé ; proportionnellement grandes (à peu près aussi grandes que celles de l'ajonc d'Europe ; 12-13 mm de long), au calice pubescent à poils appliqués ; aux ailes un peu plus longues, rarement plus courtes que la carène. la floraison a lieu de juillet à novembre.
Fruit : c'est une gousse venue, oblongue, large de 5 mm contenant 6 graines.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Streeter, Guide Delachaux des fleurs de France et d'Europe, Delachaux & Niestlé, Paris 2011, 704 p., (ISBN 978-2-603-01764-7)