Airon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Airon, Futaie
Illustration
La Futaie entre Saint-Berthevin-la-Tannière et Montaudin, avant la confluence avec la Hogue.
Caractéristiques
Longueur 41,8 km [1]
Bassin 276 km2 [1]
Bassin collecteur Sélune
Débit moyen 1,92 m3/s
Régime pluvial océanique
Cours
Source Forgelles
· Localisation Montaudin, Saint-Berthevin-la-Tannière
· Altitude 194 m
· Coordonnées 48° 23′ 22″ N, 0° 57′ 41″ O
Confluence la Sélune
· Localisation Saint-Hilaire-du-Harcouët
· Altitude 61 m
· Coordonnées 48° 34′ 53″ N, 1° 06′ 40″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Glaine
· Rive droite Cambre
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Ille-et-Vilaine, Manche, Mayenne
Régions traversées Pays de la Loire, Bretagne, Normandie
Principales localités Landivy

Sources : SANDRE:« I91-0400 », Géoportail, Banque Hydro

L'Airon[1], appelé la Futaie[2] dans ses premiers kilomètres, est une rivière française, affluent de la Sélune, qui coule dans les départements de la Mayenne, d'Ille-et-Vilaine, et de la Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Airon prend sa source près de Montaudin, à 194 m d'altitude sous le nom de Futaie. La Futaie reçoit ensuite à gauche la Glaine avec laquelle elle forme l'Airon. Cette rivière arrose une partie du canton de Landivy, et sert, sur un parcours de quelques kilomètres, de limite entre la Mayenne et l'Ille-et-Vilaine. Elle entre ensuite dans le département de la Manche. Au lieu-dit l'Habit, l'Airon reçoit la Cambre. L'Airon se jette enfin dans la Sélune à Saint-Hilaire-du-Harcouët après un parcours de 41,7 km.

Communes traversées ou bordées[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Futaie[2][modifier | modifier le code]

Source (en Mayenne) : entre Montaudin (rive gauche) et Saint-Berthevin-la-Tannière (rive droite).

Sous le nom d'Airon[1][modifier | modifier le code]

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le bassin versant de l'Airon est voisin du bassin de la Loire à l'est et au sud, par ses sous-affluents l'Ourde et l'Ernée, du Couesnon au sud-est et des autres affluents de la Sélune au nord-ouest et au nord-est. Le confluent avec cette dernière est au nord du bassin.

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Les affluents de l'Airon sont tous de longueurs inférieures à 16 km, les deux plus longs étant la Cambre (15,2 km), qui conflue à droite en limite des communes de Landivy et Savigny-le-Vieux, et la Glaine (14,3 km), qui conflue à gauche à Louvigné-du-Désert. Les autres affluents notables sont la Hogue (7 km, à droite entre Saint-Berthevin-la-Tannière et Saint-Mars-sur-la-Futaie) et le ruisseau de Mausson (6,9 km, à droite entre Saint-Mars-sur-la-Futaie et Landivy).

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Airon a été observé à la station I9122020 de Landivy[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]