Aire protégée des îles Phœnix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aire protégée des îles Phœnix *
Image illustrative de l’article Aire protégée des îles Phœnix
Récif corallien (atoll d'Enderbury)
Coordonnées 3° 38′ 59″ sud, 172° 51′ 27″ ouest
Pays Drapeau des Kiribati Kiribati
Type Naturel
Critères (vii) (ix)
Superficie 40 825 000 ha
Numéro
d’identification
1325
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2010 (34e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

L’aire protégée des îles Phœnix (en anglais : Phoenix Islands Protected Area), située aux îles Phœnix et dans les eaux environnantes, aux Kiribati, est « la plus grande zone marine protégée au monde ». Créée en par le gouvernement du président Anote Tong, elle recouvre 408 250 km², soit 12 % des eaux territoriales et du territoire du pays[1]. Elle inclut huit îles ou atolls, ainsi que des récifs submergés, et les eaux environnantes[2]. Interdite à toute exploitation des ressources, elle contient une diversité d'espèces marines, souvent surexploitées dans d'autres parties du monde[3] ; elle « conserve l'un des derniers écosystèmes intacts d'archipel corallien océanique de la planète »[4]. Sa création s'inscrit dans la politique du président Tong d'encourager la communauté internationale à faire davantage pour protéger l'environnement ; il la décrit comme « une contribution significative à la communauté mondiale, dans l'espoir que d'autres agissent également »[3].

Le site a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en , devenant le premier site aux Kiribati à y être inscrit[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]