Air pulsé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'air pulsé est un air qui circule sous pression[1]. L'air est généralement propulsé par un ventilateur ou plus largement une soufflerie[2], c'est pourquoi il est qualifié de pulsé, qui signifie littéralement soufflé, projeté[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

« Air pulsé » vient de l'anglais to pulse, qui revêt le même sens[2].

Applications[modifier | modifier le code]

  • Chauffage à résistance électrique et air pulsé - 30 kW
    Sèche-mains à air pulsé
    Séchage par air pulsé (sèche-mains, sèche-cheveux, sèche-bottes, sécheurs industriels...),
  • Chauffage par air pulsé, direct ou indirect,
  • Ballons ou colonnes à air pulsé, pour les loisirs ou l'événementiel,
  • Diffuseurs d'huiles essentielles à air pulsé,
  • Brûleurs de gaz à air pulsé, en lieu et place des brûleurs atmosphériques des chaudières traditionnelles[4],
  • Chariots-repas à air pulsé, utilisés dans les hôpitaux[5],
  • Pistolet à peinture à air pulsé
  • Tir à air pulsé,
  • Friteuse sans huile ; elle fonctionne à l'air chaud pulsé

Mode direct[modifier | modifier le code]

L'air est réchauffé directement par l'énergie de combustion du gaz ou du fioul. Les gaz se combustion se mélangent à l'air réchauffé. Ce modèle de chauffage est de fait adapté aux locaux bien ventilés ou exempts de personnel.

Mode indirect[modifier | modifier le code]

Il est indirect lorsque les gaz de combustion sont évacués séparément de l'air réchauffé. Ce modèle est utilisé dans des lieux fermés et en présence de personnel, par exemple pour le chauffage d'habitations.

Four à chaleur tournante et air pulsé[modifier | modifier le code]

Chaleur tournante[modifier | modifier le code]

La chaleur tournante est un mode de cuisson dont sont dotés les fours ménagers. Elle correspond à un air qui tourne dans la cavité du four, à l'aide d'un ventilateur pour le répartir uniformément. Elle est générée de deux façons, avec de :

- l'air pulsé

- l'air brassé

Avantages[modifier | modifier le code]

Les avantages de la chaleur tournante sont multiples :

- cuisson plus rapide, car l'air circule plus rapidement que dans un four traditionnel ; le temps de préchauffe du four est également abaissé,

- cuisson plus homogène

- possibilité de cuire sur plusieurs niveaux, à une température identique

- pas de transfert de saveurs entre les niveaux...

Inconvénients[modifier | modifier le code]

- ils ne permettent la cuisson simultanée que d’aliments de même nature, nécessitant une même cuisson.

- le bruit du ventilateur lors de sa mise en marche, et de son fonctionnement.

Il existe deux façons de créer cette chaleur tournante :

Chaleur tournante à air pulsé[modifier | modifier le code]

Un ou plusieurs ventilateurs soufflent l'air au travers d'une résistance circulaire ou d'un chauffage au gaz, de façon à obtenir une convection forcée très rapide et uniforme[6]. Cette fonction est idéale pour la cuisson des grosses pièces (volailles, rôtis...). Elle est également adaptée à la cuisson sur plusieurs niveaux du four (petits gâteaux sur plusieurs plateaux par exemple) car, quelle que soit la hauteur à laquelle on place les plateaux, la chaleur est toujours la même (pas d'influence des parois, par radiation, dans ce cas).

Chaleur tournante à air brassé (appelée aussi cuisson intensive)[modifier | modifier le code]

Elle s'obtient en faisant chauffer les éléments haut et bas du four et en brassant l'air chaud obtenu. En plus de la convection forcée de l'air chaud brassé, on y ajoute la chaleur radiative des éléments chauffants haut et bas. Cette fonction est idéale, notamment pour les pâtisseries, pour la cuisson de contenus très humectés.

Chauffage de locaux à air pulsé[modifier | modifier le code]

Ce type de chauffage est appelé à air pulsé, car l'air pulsé, est bien envoyé en étant soufflé au moyen de conduits alimentant l'endroit devant être chauffé, qu'il s'agisse d'un bâtiment, d'une caravane ou d'autres types de véhicules[1].

Pour une installation domestique, par rapport à d'autres systèmes de chauffage, les avantages sont :

  • Coût d'installation assez bas.
  • Facilité d'assainissement de l'air, l'air entrant passe à travers un système de filtrage dépendant de la qualité d'air recherchée.
  • Flexibilité, possibilité d'ajouter un radiateur de rafraîchissement de l'air pompe à chaleur.
  • L'air chaud est diffusé uniformément dans les différentes pièces, cette diffusion peut être facilement commandée en fonction des besoins.
  • Possibilité de contrôler le taux d'hygrométrie des pièces.
  • Les circuits de liquides caloporteurs utilisent un mélange d'eau et de glycol pour éviter le gel.
  • Le système est souvent couplé avec une pompe à chaleur.
  • Le confort de ce type de système est très dépendant du niveau de sophistication du système de contrôle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Air pulsé : Définition simple et facile du dictionnaire », sur www.linternaute.com (consulté le 30 janvier 2017)
  2. a et b « PULSÉ : Définition de PULSÉ », sur www.cnrtl.fr (consulté le 30 janvier 2017)
  3. « Définition pulsé | Dictionnaire définition français | Reverso », sur dictionnaire.reverso.net (consulté le 30 janvier 2017)
  4. (en) « Les brûleurs gaz », sur www.energieplus-lesite.be (consulté le 31 janvier 2017)
  5. « Site CHU - Le CHU de Liège introduit la technologie à air pulsé pour réchauffer les repas des patients », sur www.chu.ulg.ac.be (consulté le 31 janvier 2017)
  6. « Les fours à air pulsé : toutes les infos pratiques », sur www.m-habitat.fr (consulté le 30 janvier 2017)