Aimée Laurentine Kanyana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aimée Laurentine Kanyana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Ministre de la Justice
Burundi
depuis le
Vice-présidente
Banque de la République du Burundi
Biographie
Activité
Autres informations
Parti politique

Aimée Laurentine Kanyana, née en date et lieu inconnus, est une personnalité politique burundaise, ministre de la Justice depuis le 25 août 2015.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle a été précédemment magistrate à la Cour constitutionnelle. Elle a également été vice-présidente de la banque de la République du Burundi[1].

Elle fait partie des magistrats de la Cour constitutionnelle qui décide d'autoriser Pierre Nkurunziza à briguer un troisième mandat à la présidence de la République[1], pourtant interdit par l'article 96 de la constitution du Burundi, promulguée en mars 2005. Cette autorisation est à l'origine de la crise politique burundaise de 2015[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nadine Muhorakeye, « Burundi : portraits des cinq ministres clés du nouveau gouvernement nommé par Nkurunziza », Jeune Afrique, .
  2. « Burundi : « le risque de contagion régionale existe » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 12 octobre 2016).

Articles connexes[modifier | modifier le code]