Ailes en tandem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un avion à ailes en tandem est un biplan dont les deux plans sustentateurs sont placés l'un derrière l'autre[1]. Comme pour un avion classique, c'est la surface arrière qui sert d'empennage horizontal stabilisateur. Dans le cas du Rutan Quickie, les volets montés sur l'aile avant contrôlent à la fois la portance et l'assiette.

Sur un biplan classique, les ailes sont généralement superposées. La position de la portance par rapport au centre de gravité du biplan est proche de celle d'un monoplan. Sur un avion à ailes en tandem, les forces de portance des deux ailes sont décalées longitudinalement ; la stabilité en tangage (longitudinale) est obtenue en chargeant davantage l'aile avant (plus chargée au m², sa pente de portance est plus faible et elle décroche en premier aux fortes incidences).

Principaux avions à ailes en tandem[modifier | modifier le code]

Dans l'ordre chronologique :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dennis Parks, « Flying on tandem wings », sur General Aviation News,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]