Ail noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la cuisine <adjF> image illustrant japonais image illustrant la gastronomie
Cet article est une ébauche concernant la cuisine japonaise et la gastronomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ail noir

L'ail noir est un ail confit à l'eau de mer à haute température, ou cuit à basse température (60 à 80 °C) dans une enceinte humide (70 à 90 %) durant 2 à 3 semaines[1], prenant une texture similaire à celle d'un pruneau d'Agen, utilisé en cuisine asiatique, spécialité d'Aomori[2],[3].

En dehors de l'Asie, il gagne en popularité en Occident dans les années 2010, notamment en France où il est commercialisé dans les 5 à 10 € le bulbe[4].

Sa pelure reste blanche, les gousses ont une couleur rappelant le charbon ; le goût est original, rappelant le vinaigre balsamique, la réglisse et l'umami[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Labro, « Le mystère de l'ail noir », sur Le Monde,‎ (consulté le 1er octobre 2016).
  2. Cheruko, « Ail noir de Aomori », sur Hokuriku Expat Kitchen,‎ (consulté le 7 mai 2012)
  3. Syll, « Shiitakes grillés à l'ail noir et au sel fumé », sur Un peu gay dans les coings...,‎ (consulté le 7 mai 2012)
  4. a et b Camille Labro, « Le mystère de l'ail noir », sur Le Monde,‎ (consulté le 8 mars 2017)